Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > L'Art du Disque-Monde


L'Art du Disque-Monde

Titre VO: The Art of Discworld

ISBN : 978-284172379-9
Catégorie : Artbook
Auteur : Terry Pratchett
Auteur : Paul Kidby

Le Disque-monde traverse l’espace à dos de quatre éléphants, eux-mêmes juchés sur la carapace de la Grande Tortue. C’est un monde de magie, une terre de contrastes, depuis l’antique cité d’Ankh-Morpork (gouvernée par le Patricien d’une main de fer dans un gant de velours) à l’empire de Klatch, où il existe dix-huit mots pour désigner un assassinat. Citons le mystérieux continent XXXX (Quatricks), le petit royaume de Lancre et les forêts obscures de l’Uberwald.
Une population atypique de personnages hante ces lieux. Nommons les sorcières Mémé Ciredutemps, Nounou Ogg et Magrat Goussedail (aujourd’hui reine), les mages de l’université de l’Invisible, dont l’archichancelier Ridculle, le Bibliothécaire (“Oook”) et Rincevent. Il y a les moines de l’Histoire, les familles de vampires de haut lignage ; de grand héros aussi : Cohen le Barbare et sa Horde d’Argent ; de grands flics du Guet municipal : le commissaire divisionnaire Samuel Vimaire, le capitaine Carotte et leurs hommes, toutes espèces et sexes confondus. Et puis il y a d’autres figures inoubliables : Planteur Je-m’tranche-la-gorge, Ron l’Infect, les Igor… Et il y a la Mort.
Si le Disque-monde est né de l’imagination de Terry Pratchett, il mène à présent son existence propre. Voici, réunies pour la première fois, les images de voyage et de rencontres de l’artiste qui l’illustre aujourd’hui : Paul Kidby. C’est à lui que l’on doit les riches illustrations du Dernier héros. Il nous propose ici une galerie des personnages qui ont gagné les cœurs de millions de lecteurs dans le monde : L’Art du Disque-monde.

Critique

Par Gillossen, le 06/10/2007

Cette rentrée se place sous le signe des recueils d’illustrations !
Et c’est L’Atalante qui participe là aussi, élargissant sa gamme d’ouvrages traitant de l’univers des Annales du Disque-Monde, un univers qui effectivement semble parfois échapper à son créateur, la preuve en est encore apportée ici.
Plus qu’un simple recueil d’illustrations couvrant un spectre très large (il suffit pour ça de lire le quatrième de couverture ci-dessus !), si ce n’est l’absence des “dieux” du Disque-Monde, cet ouvrage propose bien plus encore, un véritable contenu au niveau des textes. Au-delà d’une brève présentation des personnages, histoire de se souvenir de certains, le lecteur plonge surtout dans leur création, leur conception, et ce avec le témoignage de Pratchett, qui revient notamment sur certaines de ses influences ou inspirations ayant pu le guider, notamment donc en ce qui concerne les personnages.
Paul Kidby s’en donne de son côté à cœur joie, bien évidemment, et c’est un plaisir de découvrir ou redécouvrir certaines de ces illustrations, qui logiquement ont droit à un traitement plus gratifiant qu’une “simple” couverture. On en apprend également plus sur leurs propres conceptions, et l’éditeur a su faire de véritables efforts pour se montrer à la hauteur de la somme de talents réunis ici.
De fait, ce bel ouvrage mérite amplement son prix, qui flirte avec les trente euros. Mais dans un cas pareil, il n’y a guère à hésiter ! Le genre de publications qui vise avant tout les fans acquis à la cause, mais qui pourrait bien attirer l’oeil d’un public un peu plus large.
Pour peu que Mona Lisa transformée en Nounou Ogg ne vous dérange pas !

8.5/10

Discuter de L'Art du Disque-Monde sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :