Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > De Bons présages


De Bons présages

Titre VO: Good Omens

ISBN : 978-229031586-6
Catégorie : Aucune
Auteur : Terry Pratchett
Auteur : Neil Gaiman

L’Apocalypse aura lieu samedi prochain, après le thé ! Ainsi en ont décidé, d’un commun accord, les Forces du Bien et du Mal.
L’Antéchrist va fêter ses onze ans. Son éducation a été supervisée par un ange, Aziraphale, et un démon, Rampa, résidents sur Terre depuis l’époque de la première pomme.
Mais voilà, suite à un coup du sort, l’enfant a été échangé à la maternité. Le vrai Antéchrist se nomme Adam et vit dans la banlieue londonienne. Et ça, ça change tout ! Une course contre la montre commence alors pour l’ange et le démon qui, finalement, se disent que la race humaine ne mérite pas son sort…

Critique

Par Publivore, le 02/02/2004

Lorsque Terry Pratchett, éminent représentant de la Light Fantasy, et Neil Gaiman, alors encore talent en devenir de l’Imaginaire, s’associent dans un roman à quatre mains pour évoquer l’Apocalypse, on obtient De bons Présages, œuvre à la frontière du Fantastique et de la Fantasy, à l’humour mordant, d’où surgissent deux personnages surnaturels qui resteront dans les Annales : un ange libraire bibliophile et un démon adorateur du XXème siècle.
Car il faut reconnaître que, même si ce livre est parsemé de bonnes (voir excellentes) idées, souvent drôles, et que la plupart des personnages ne manquent pas de sel car fortement typés, ce sont Rampa et Aziraphale qui se dégagent du lot et portent le récit sur leurs épaules. Pour preuve, lorsqu’ils laissent leur place à l’avant-scène à l’Armée des Inquisiteurs sur une soixantaine de pages (en poche) au milieu du roman, l’essoufflement et un poil d’ennui guettent… bien vite oublié dès le retour des deux comparses. Leurs doutes en particulier sur le bien - ou mal - fondé de l’Apocalypse et leur comportement si peu manichéens les rendent furieusement sympathiques au lecteur.
L’ensemble est frais, inventif, et l’humour so british fait mouche. Les styles des deux auteurs s’associent parfaitement, et aucun ne prend pas le pas sur l’autre à mon sens. Que demander de plus pour passer un excellent moment ? Peut-être la connaissance de la culture judéo-chrétienne pour apprécier pleinement les références bibliques de ce roman. Mais le minimum reste suffisant !

8.0/10

Discuter de De Bons présages sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :