Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > Ganesha : Mémoires de l'homme éléphant


Ganesha : Mémoires de l'homme éléphant

ISBN : 978-235408009-9
Catégorie : Aucune
Auteur : Xavier Mauméjean

Londres, fin du XIXe siècle.
Qui est réellement Joseph Merrick, celui qu’on surnomme « l’Homme-Éléphant » ? Homme ou bête ? Monstre de foire ou curiosité scientifique ? Une simple anomalie de la nature ou… un dieu ?
Lorsqu’il rédige ses Mémoires, il n’a pas trente ans et réside depuis quelques temps à l’hôpital de Whitechapel sous la protection du médecin Frederick Treves. Un refuge qui lui permet d’observer les splendeurs et les misères de la capitale, et de mener l’enquête : quatre affaires, précisément, soit autant de saisons dans une année. De leur résolution dépendra peut-être plus que son destin, car le « monde s’efface dans les rêves de l’éléphant… »

Critique

Par Luigi Brosse, le 18/07/2007

Ganesha, Mémoires de l’Homme-Éléphant. Un postulat de base délicat, celui de raconter la dernière année de John Merrick, le fameux homme-éléphant, surnommé ainsi en raison de sa difformité physique. L’idée en tout cas est originale et nous plonge droit au cœur de l’ère victorienne.
Dans sa résidence londonienne trône le dieu éléphant, on le salue, on l’invite, on lui rend hommage. Au cœur de l’hôpital Whitechapel, John Merrick repose sur son lit, sa monstruosité va bientôt mettre fin à ses jours. Troublante ambivalence qui fait tout le charme du roman, le mystère ne sera jamais levé, même une fois la conclusion passée.
Dieu ou dingue, le personnage de l’homme éléphant est admirablement esquissé. Il est le nexus autour duquel tournent les autres protagonistes. Crimes et meurtres semblent attirés par sa blancheur divine, tandis que l’homme résout les énigmes et dénonce les coupables. L’aspect thriller, bien que secondaire, trouve bien sa place et apporte ainsi sa dynamique à l’ensemble.
Au final, Xavier Mauméjean nous livre ici une œuvre équilibrée, contemplative mais jamais lente. Ganesha est un roman très intimiste, à l’opposé des blockbusters américains et en cela ô combien plus riche. C’est une lecture subtile qui conviendra parfaitement à tous ceux qui souhaitent découvrir une uchronie, où la magie n’est pas évidente mais pourtant infuse chaque page.

8.0/10

Discuter de Ganesha : Mémoires de l'homme éléphant sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :