Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > Victimes et bourreaux


Victimes et bourreaux

ISBN : 978-235408118-8
Catégorie : Aucune
Auteur : Michel Robert
Auteur : Xavier Mauméjean
Auteur : Pierre Bordage
Auteur : Charlotte Bousquet
Auteur : Jeanne-A Debats (Proposer une Biographie)
Auteur : Jean-Philippe Jaworski
Auteur : Maïa Mazaurette (Proposer une Biographie)
Auteur : Justine Niogret (Proposer une Biographie)
Auteur : Lionel Davoust
: Stéphanie Nicot (Proposer une Biographie)
Auteur : Sam Nell
Auteur : Paul Beorn (Proposer une Biographie)
Auteur : Nathalie Dau (Proposer une Biographie)

Chef de guerre perdu en territoire hostile, épouse martyrisée par le mari que pourtant elle aime, nains terrifiés par un dragon endormi, gourou indifférent à la souffrance de ses adeptes, criminel de guerre en quête d’une impossible rédemption : vous n’oublierez pas de sitôt les héros de Victimes et bourreaux !

Critique

Par Gillossen, le 22/06/2011

Après Magiciennes et sorciers l’an passé, l’édition 2011 de l’anthologie du festival Imaginales s’est frottée cette fois-ci à un thème peut-être quelque peu plus ardu. En effet, victimes et bourreaux n’ont pas grand-chose de “glamour”, évidemment…
Mais là n’est pas le sujet : comme l’indique Stéphanie Nicot en introduction, et sans pour autant verser bien sûr dans la complaisance, il était question de profiter de l’occasion pour aborder des rivages fascinants et finalement peu explorés. La fantasy est aussi là pour faire réfléchir, il serait d’ailleurs temps que certains ouvrent les yeux, sans vouloir faire dans l’angélisme en faisant de ce genre un terreau à nul autre pareil.
Il n’empêche ! Il y avait de quoi être intrigué en abordant cet ouvrage, voire alléché par la présentation de l’anthologie. Au final, on ne peut cacher une certaine déception. Fatalement, qui dit recueil de nouvelles dit écrits de qualité variable.
Aussi nous reviendrons ici seulement sur ceux qui nous ont véritablement plu sans retenue, à l’image de la nouvelle courte et redoutable de Maïa Mazaurette ou du récit mordant et enlevé de Xavier Mauméjean concluant le recueil, de quoi finir cette lecture sur une bonne impression.
Pierre Bordage se signale comme l’an passé en signant l’un des récits les plus efficaces mais surtout frappants, et c’est aussi un plaisir de retrouver l’univers de Lionel Davoust.
Mais l’un des gros morceaux de cette édition, nous le devons à Jean-Philppe Jaworski, et pas seulement évidemment parce qu’il s’agit de l’une des nouvelles les plus longues du recueil. Ses nains lui permettant de faire une fois encore la démonstration de sa maîtrise indéniable des mécanismes du genre.
Voilà pour les nouvelles les plus marquantes à nos yeux. D’autres ne déméritent pas pour autant, mais il n’est pas non plus question de les citer une par une. Elles n’en demeurent pas moins clairement en-dessous des précédentes, voire sans étincelle, quand elles ne nous laissent pas tout simplement sur notre faim.
De fait, Victimes et bourreaux s’avère en demi-teinte. Si le sujet était à fort potentiel, il était sans doute plus difficile à embrasser que la moyenne. La figure du bourreau et peut-être encore plus celle de la victime constituent des archétypes loin des poncifs mais à manier avec soin. Cette anthologie vaut donc avant tout pour ses noms les plus connus mais n’offre pas de coup de cœur renversant pour autant.

6.5/10

Discuter de Victimes et bourreaux sur le forum.



Auteurs














Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :