Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Le Club Van Helsing > Freakshow


Freakshow

Tome 8 du cycle : Le Club Van Helsing
ISBN : 978-284219433-8
Catégorie : Aucune
Auteur : Xavier Mauméjean

Le 24 décembre. Au terme de cette première année de chasse, les membres du Club Van Helsing s’apprêtent à célébrer dignement Noël quand un commando de vampires et de loups-garous s’invite soudain à la fête. C’est l’hécatombe parmi les collaborateurs d’Hugo Van Helsing.
Celui-ci découvre bien vite que ses comptes sont gelés, et qu’il ne peut compter sur personne. Commence alors une traque à travers le monde qui voit les rôles s’inverser.
Cible de toute la communauté des monstres que dirige le célèbre Barnum, vedette involontaire d’un formidable show macabre, Van Helsing le chasseur devient à son tour la proie…

Critique

Par Luigi Brosse, le 02/11/2007

Voici le dernier tome de cette première saison du Club Van Helsing : Freakshow, le cirque des monstres, sorti le 31 octobre, jour d’halloween. La date étant bien évidemment symbolique !
Le symbolisme sera d’ailleurs hautement présent tout au long de ce volume. Cela commence par bon nombre d’anecdotes « historiques », pas forcément évidentes mais censées asseoir la crédibilité du Club et de ses actions.
On retrouve également bon nombre de clins d’œil aux volumes précédents, une première dans la série qui se veut pourtant résolument indépendante dans ses épisodes. Jusqu’à présent, les précédents auteurs avaient plutôt tendance à faire deviner plutôt qu’à montrer ; ce qui accentuait le côté société secrète aux buts obscurs. Dans cette nouvelle approche, on peut regretter le fait que le lecteur néophyte ne comprendra pas la moitié de ces allusions. Le connaisseur ne sera, lui, pas déboussolé mais il pourra néanmoins se poser la question du pourquoi de ces rappels.
Une réponse facile serait d’assumer que ce dernier tour de piste est en quelque sorte une conclusion, la clef de voûte de cette saison. A charge pour Xavier Mauméjean de soutenir et lier les récits des confrères qui l’ont précédé. C’est une entreprise longue et délicate vu la disparité des dits épisodes. Et si globalement, l’expérience s’avère concluante, chaque monstre étant soigneusement étiqueté et mis en boîte dans la cave du Club, c’est le scénario de Freakshow qui en pâtit. A force de se contorsionner, de faire le pont, Mauméjean se perd un peu dans son roman et peine à imposer son histoire.
D’autant que la plume de l’auteur n’est pas ici à son apogée. On connaissait Mauméjean lyrique, on l’appréciait percutant, il est ici un cran en dessous. Ce n’est pas pour autant mauvais, loin s’en faut, mais à force d’être habitué à mieux, on devient difficile. Ainsi peu de répliques, peu de passages resteront vraiment marquants ; une belle course-poursuite, quelques descriptions suffisamment réalistes pour happer le lecteur, quelques remarques juteuses, mais dans l’ensemble on en viendrait presque à s’ennuyer comme devant ces séries télé aux épisodes inégaux.
Le problème vient peut-être aussi de l’ambivalence de ce tome. Il cherche en effet à concilier l’action et le peps, qui a su caractériser cette première saison, à une réflexion psychologique plus poussée (déjà effleurée dans Délires d’Orphée). L’intérêt de la démarche est à louer, surtout que la validité des actions du Club, les raisons de son existence est un sujet légitime et à aborder. Néanmoins, la tâche était peut-être de trop grande envergure en un seul tome. Au final, ce tome est un peu bancal, pas vraiment mauvais, sans parvenir à être réellement bon. Dommage, alors qu’il aurait dû être en quelque sorte une apothéose sur laquelle baser la nouvelle saison à venir. Le conseil de lecture est assez facile : les fans le liront quoi qu’il en soit afin de boucler la boucle en quelque sorte. Le fan lambda serait bien avisé de choisir un autre tome pour commencer à démêler l’écheveau du Club Van Helsing.

6.0/10

Discuter de Freakshow sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :