Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > Enchantement


Enchantement

Titre VO: Enchantment

ISBN : 978-284172152-8
Catégorie : Aucune
Auteur : Orson Scott Card

Dans une clairière au coeur de la forêt ukrainienne, la vie du jeune Ivan bascule l’année de ses dix ans. Sur un piédestal repose une jeune fille endormie. Mais, dissimulée par le feuillage, une présence malveillante le guette… et l’enfant s’enfuit.
Des années plus tard, Ivan, qui s’est expatrié en Amérique avec ses parents, revient à Kiev poursuivre ses recherches sur les langues slaves anciennes. Il retourne aussi dans la forêt où gisait la belle endormie dont il n’a jamais oublié l’image. La clairière n’a pas changé. La jeune fille est là. Son mystérieux gardien aussi. Cette fois, Ivan ne s’enfuit pas. Cette fois, il embrasse la belle qui s’éveille à son baiser.
Puis… il l’accompagne chez son père le roi de Taïna, dans l’Ukraine du neuvième siècle, où la sorcière Baba Yaga fait peser une terrible menace.

Critique

Par Gillossen, le 30/08/2006

Orson Scott Card est un auteur prolifique, que ce soit dans le cadre de ses œuvres SF, ou bien avec Alvin le Faiseur
Alors, pourquoi ne pas nous pencher en prime sur un petit roman en solitaire ?
Cette “relecture” du conte de la Belle au Bois Dormant a peu de points communs avec l’histoire telle qu’on la connaît, et c’est bien évidemment cela qui participe à son charme. Si le récit reste classique, on se retrouve néanmoins rapidement pris dans les filets de l’auteur, qui n’hésite pas à manier franchement l’humour.
Mais il n’est pas question pour autant d’oublier des thèmes nettement moins rieurs : Card n’aime pas écrire pour ne rien dire, et cela est également le cas dans ce roman, quand il joue sur les contrastes entre les deux jeunes gens, et donc leurs différences, sur plusieurs niveaux.
Si ce roman n’est certes pas pour autant une lecture majeure, Card se laissant aller à quelques rebondissements convenus et autant de longueurs, il n’en demeure pas moins des plus sympathiques. Ses 500 pages se dévorent sans temps mort, sans oublier quelques piques ici ou là, s’adressant au lecteur d’aujourd’hui, quand bien même ses références sont-elles justement assez étrangères au monde et aux traditions qu’il nous fait découvrir ici… 
À noter également la traduction toujours très soignée d’Arnaud Mousnier-Lompré.

 

7.0/10

Discuter de Enchantement sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :