Vous êtes ici : Page d'accueil > L'Actualité fantasy > Jeux

Un Elbakinien au Festival International des Jeux de Cannes

Par Akallabeth, le jeudi 3 mars 2011 à 14:53:59

Cannes 2011Arantar, critique et occasionnellement envoyé spécial de la section Jeux, a participé, du 25 au 27 février dernier, à un jeu bien particulier. En qualité d'Elbakinien consciencieux, il nous en a concocté une critique telle que lui seul sait les faire ! Merci a lui.

En discuter sur le forum

Festival International des Jeux

Auteurs : actuels et futurs
Editeurs : à peu près tous les francophones
Année : 2011
Joueurs : plus de 170 000
Age : à partir de la poussette
Durée : 3 jours et 3 "off"
Prix : entrée libre

But :

Prendre le plus de plaisir possible en jouant à des jeux tout nouveaux ou à des prototypes, rencontrer des auteurs, des illustrateurs, plein d'autres joueurs, et profiter des offres exceptionnelles pour remplir ses bagages !

Matériel :

  • 1 Palais des Festivals
  • 3 prix (as d'or, lys d'or, prix du public)
  • une bonne dose de patience
  • de la bonne humeur

Critique :

PlaymobilTrois journées pour tester les nouveaux jeux et rejouer aux plus anciens, trois nuits pour tester les prototypes. Si le premier objectif est assez courant, et n'a somme toute rien à envier au Monde du Jeu à Paris par exemple (sauf sans doute le cadre de la Côte d'Azur et la quantité d'éditeurs présents), la seconde partie est en revanche assez exceptionnelle, et mérite à elle seule le détour par Cannes.

Si certains éditeurs proposent de jouer à une très large gamme de jeux, on peut regretter que certains autres se concentrent sur un seul jeu. Ainsi on trouvait 3 tables de Cargo Noir chez Days of Wonder, mais pas un seul SmallWorld (bon, présent sur une table le vendredi matin, et très vite remplacé à la demande de certains joueurs). De même, impossible de tester Le Seigneur des Anneaux, les éditeurs lui préférant The Adventurers ou Dust Tactics. Hé oui, Cannes n'est pas encore de taille à rivaliser avec son homologue allemand à Essen et il faut choisir quels jeux présenter sur le petit espace octroyé.

GosuConcernant la fantasy, la seule sortie notable depuis Essen est Yggdrasil, un excellent jeu de coopération dans l'univers mythologique nordique. Vous incarnez un des Dieux, et devez résister à la terrible prophétie du Ragnarök. Les illustrations sont signées Pierô, dont le talent avait déjà mis en valeur (entre autres) l'excellent Ghost Stories. Déjà présents à Essen, Fabula et Gosu se sont fait connaître un peu mieux du public francophone. L'une des principales nouveautés de ce salon concerne les nouvelles technologies : Dungeon Twister et Magic se jouent désormais sur PS3 et XBox 360, SmallWorld et Dixit débarquent sur l'Ipad. A noter également la présence de Cyclades parmi les nominés pour l'As d'or.

Si la fantasy n'était pas très présente aux "off", on notera tout de même une nouvelle extension à paraître pour le Donjon de Naheulbeuk : de nouvelles cartes trésor, avec l'apparition de malédictions toujours aussi débiles, et un aspect "Baston" qui se renforce avec l'arrivée des Barbares (ceux de la chanson). La marche est prévue en même temps que la réédition de la boîte de base, d'ici trois mois environ.

Finalement, on ne voit pas le temps passer pendant ce Festival, et c'est bien ce qu'on peut demander de mieux à un jeu. Quel dommage de devoir attendre un an pour en faire une nouvelle partie...


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :