Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Bd Fantasy > Nains > Ordo du Talion


Ordo du Talion

Tome 2 du cycle : Nains
ISBN : 978-230204764-8
Catégorie : Bd
Auteur : Nicolas Jarry
Dessinateur : Stéphane Crety (Proposer une Biographie)

Ordo est maudit… Né le sixième jour de la sixième lune, il est le sixième enfant d’une fratrie de l’ordre du Talion. Le jour de ses six ans, son père l’abandonne aux instructeurs de la Loge noire, une branche secrète de l’ordre qui forme des assassins destinés à éliminer tous ceux qui s’opposent au dessein du Talion. Trente ans plus tard, Ordo est devenu un maître de l’ombre. Le moment est venu pour lui de se venger de tous ceux qui l’ont trahi et qui l’ont fait tant souffrir. Son objectif : les ruiner.

 

 


Critique

Par Asavar, le 05/09/2016

Après Redwin (personnage que l’on a retrouvé avec grand plaisir dans deux tomes de la série Elfes depuis), qui introduisait l’ordre de la Forge, ce deuxième volume de la série présente Ordo et l’ordre du Talion, la caste des assassins chez les Nains. Il est toujours amusant de voir que des personnes sensées opérer dans l’ombre et la discrétion se réunissent en ordre et/ou guilde à la vue de tous. Qu’il s’agisse des Elfes Noirs ou ici de l’Ordre du Talion, c’est un défaut que l’on retrouve dans plusieurs ouvrages de Fantasy.
Mais intéressons-nous à l’histoire qui, à défaut d’être originale, a au moins le mérite de nous faire passer un bon moment, notamment grâce à de beaux dessins. Car côté scénario, autant le dire tout de suite, on est dans le vu, revu et rerevu : un héros devenu assassin contre son gré et qui décide de se venger après qu’on lui ait ordonné de tuer son mentor… Difficile de faire plus banal dans le genre « Fantasy à capuche ». Pour se démarquer, une pointe d’originalité n’aurait pas été de refus, surtout que le fait que le héros soit un Nain n’apporte rien à l’histoire…
Si le premier tome ne vous avait pas convaincu, ce n’est pas celui-ci qui le fera. Redwin de la Forge ne se démarquait déjà pas par ses personnages secondaires, mais ici, ils sont encore plus stéréotypés. On peut tranquillement remplacer les noms des personnages par « Intérêt amoureux », « Ami du héros », « comic relief », « Organisation de méchants pas beaux »…
Peut être que ce tome ne sert qu’à introduire un personnage qui sera développé de manière plus approfondie dans d’autres tomes ou qui sera intégré dans la série Elfes, comme Redwin, devenu un très bon personnage, mais la perspective de devoir acheter une bande dessinée dans l’espoir d’avoir – peut-être – quelque chose d’intéressant pour l’avenir n’a rien de très engageant.
Espérons que les prochains tomes soient d’un meilleur niveau.

4.5/10

Discuter de Ordo du Talion sur le forum.

Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :