Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > Les Montagnes Hallucinées


Les Montagnes Hallucinées

ISBN : 979-102811038-3
Catégorie : Artbook
Auteur : H. P. Lovecraft
Illustrateur : Baranger, François

Arkham, 1933.
Le professeur Dyer, éminent géologue, apprend qu’une expédition scientifique partira bientôt pour l’Antarctique avec pour ambition de suivre les traces de celle qu’il avait lui-même dirigée en 1931. Dans l’espoir de dissuader cette tentative, Dyer décide de faire un récit complet des tragiques événements auxquels il survécut, cette fois sans omettre les passages qu’il avait écartés à son retour, de peur d’être pris pour un fou.
Deux ans plus tôt, les navires affrétés par l’université Miskatonic avaient accosté le continent glacé au début de l’été austral, et le contingent de quatre professeurs et seize étudiants s’était mis aussitôt au travail. Les premiers résultats ne s’étaient pas fait attendre et le biologiste de l’expédition, le professeur Lake, était parti de son côté avec plusieurs membres de l’équipe afin de suivre une piste fossilifère prometteuse. Au bout de quelques jours à peine, il avait annoncé par radio avoir découvert de stupéfiants spécimens d’une espèce inconnue, extraordinairement ancienne, avant de cesser toute communication après une terrible tempête. Pressentant le pire, Dyer s’était porté à leur secours le jour suivant. Ce qu’il avait découvert sur place dépassait ses craintes les plus folles…

Critique

Par Gilthanas, le 10/04/2020

Dans son projet de s’attaquer aux grands écrits d’Howard Philip Lovecraft, François Baranger, illustrateur bien connu des amateurs de littérature de l’Imaginaire, nous livre avec ce premier tome des « Montagnes Hallucinées » sa vision de ce qui constitue un pilier de l’œuvre du maître de Providence. 
Le choix de cette nouvelle n’est pas anodin : François Baranger a débuté son projet avec « L’Appel de Cthulhu », texte emblématique du fameux « Mythe de Cthulhu ». En proposant ensuite « Les Montagnes Hallucinées », c’est au mythe de Lovecraft qu’il entreprend de se confronter. Car ce texte, malgré ses défauts et ses longueurs, n’en reste pas moins crucial dans la compréhension de l’œuvre lovecraftienne. S.T Joshi, le spécialiste de Lovecraft, qualifie le texte de démythification du Mythe de Cthulhu.
On y suit les aventures du professeur Dyer, qui part au secours d’une expédition de l’université Miskatonic portée disparue en Antarctique. S’en suit une enquête qui conduira Dyer et son étudiant Danforth sur les pas d’une mystérieuse race extraterrestre mi-végétale mi-animale qui sera nommée les Anciens d’après le Nécronomicon, leur cité antédiluvienne cachée dans les montagnes glacées, et de leurs esclaves Shoggoths. 
L’histoire est connue (qui s’intéressant à aux littératures de l’imaginaire n’a jamais entendu prononcer le fameux « Tekeli-li » du Shoggoth ?) et c’est aux illustrations de Français Baranger qu’il convient de s’intéresser à présent. Celui-ci a su retranscrire à merveille l’ambiance de la nouvelle, alternant les passages intimes (dialogues, exploration des grottes, la tente où est autopsié un Ancien) et le sentiment d’immensité qui se dégage des paysages glacés, ou encore lors de la découverte de la cyclopéenne cité des Anciens. L’ensemble est plus lumineux qui ce qui avait été fait pour « L’Appel de Cthulhu », mais gageons que le second tome, qui s’attardera sur l’exploration de la cité des Anciens, sera plus sombre, mais tout aussi savoureux.
Car même si ce texte, pour des raisons que l’on imagine pratiques, a été divisé en deux tomes (et c’est bien là le seul reproche que l’on peut faire à l’ouvrage), il n’en reste pas moins que cette lecture, si rapide soit-elle, restera mémorable pour ceux qui découvrent ou redécouvrent le texte, magnifié par ces illustrations que l’on admirera de longues minutes durant, chaque double page étant un régal pour les yeux et pour l’imagination.

9.0/10

Discuter de Les Montagnes Hallucinées sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :