Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > Le Necronomicon


Le Necronomicon

ISBN : 978-057508157-4
Catégorie : Roman connexe
Auteur : H. P. Lovecraft

Le Necronomicon - guide de l’Empire des morts - est un ouvrage ésotérique, mais pas n’importe lequel… il révèle des incantations secrètes capables d’invoquer et de soumettre les forces anciennes qui auraient peuplé la terre avant l’arrivée des hommes…
Lovecraft, célèbre écrivain américain, fait référence à ce grimoire dans son œuvre. L’identité de son auteur, ainsi que l’époque à laquelle il aurait été écrit sont encore plus mystérieuses que son contenu, pourtant réputé hermétique !
Le public est généralement divisé en deux écoles : les rationalistes qui voient en lui le plus pur produit de l’imagination de Lovecraft (ce que lui-même laissait entendre), et les ésotéristes ou occultistes qui croient en son existence bien réelle ainsi qu’en celle de son auteur, Abdul al-Hazred, poète dément qui l’aurait écrit en 730 à Damas. Le mythe de l’existence de ce livre est tenace.
Cet ouvrage est précédé d’un texte de Lovecraft rassemblant l’histoire du manuscrit, ainsi qu’un texte qui se lit comme un roman policier, dans lequel l’auteur explique comment il découvrit l’existence du manuscrit et la manière dont il se l’est procuré. La seconde partie est consacrée au Necronomicon - incantations et signes ésotériques variés se bousculent. L’épilogue est une belle évocation de la vie de Lovecraft.

Critique

Par Gillossen, le 02/06/2008

Bonne idée que celle du Pré aux Clercs, qui réédite en fait un ouvrage publié déjà deux fois par le passé, chez Belfond. Si vous aviez eu l’occasion de jeter un œil sur l’édition de 1996, rien de neuf à se mettre sous la dent.
Mais pour le reste… Malgré ses allure de grimoire - saluons d’ailleurs bien bas au passage l’éditeur pour un travail remarquable à ce niveau - il ne faut pas s’attendre à découvrir plus de 300 pages de - fausses - formules magiques et autres descriptions de rites interdits. Cela concerne au final un très petit nombre de pages !
Plus que cela, on peut voir cet ouvrage comme un texte d’analyse des sources de la création de Lovecraft, sans parler de l’auteur lui-même. À ce titre, la première partie, la plus longue, se révèle aussi la plus « fumeuse ». Bien que contenant nombre d’informations factuelles fort intéressantes, voire passionnantes, on peut tout de même se demander plus d’une fois où veut en venir réellement l’intervenant, Colin Wilson, et ce dès lors qu’il s’essaie aux commentaires frisant la psychanalyse, pas toujours des plus crédibles, que l’on apprécie ou pas la personnalité contrastée et complexe de H.P. Lovecraft… Certaines hypothèses nous arracheraient presque un sourire !
Pour le reste, entre fausses pistes et véritable enquête (comme ce qui touche au père de Lovecraft), les différents auteurs à se passer la plume se plaisent, de toute évidence, à entretenir une part de doute, mais surtout de rêve - ou de cauchemar… - autour de la naissance réelle du Nécronomicon. Au-delà des défauts de l’auteur, qui sont d’ailleurs pointés du doigt sans ménagement - son style ampoulé, ses intrigues répétitives… - c’est précisément dans l’évocation que Lovecraft était le plus fort, donnant vie à tout un mythe qui persiste encore aujourd’hui, et de façon fort vivace (Ah, la campagne « Cthulhu for president » en 2008 lancée sur le net…).
Et le travail abattu pour cet ouvrage l’entretient et le ravive de fort belle manière. Et, si, en plus, on peut se lancer, texte à l’appui, dans une petite invocation pour tenter de lever une malédiction qui pèse depuis maintenant sept ans, pourquoi se priver ?

7.5/10

Discuter de Le Necronomicon sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :