Vous êtes ici : Page d'accueil > L'Actualité fantasy

Notre nouvelle interview avec Scott Lynch à découvrir !

Par Gillossen, le mercredi 14 mars 2007 à 21:01:13

Scott Lynch Interview traduite, puis notre propre entretien avec l'auteur, toujours au moment de la VO...
A présent que le roman de Scott est paru en français, avec Les Mensonges de Locke Lamora évidemment, c'était le bon moment pour reprendre contact avec Mr. Lynch, qui a aimablement accepté qu'on l'embête à nouveau avec nos bêtises !
Attention, il vaut mieux avoir terminé son premier roman pour en profiter au maximum, même si nos questions ne révèlent rien de l'intrigue ! Pour preuve la dernière, lorsque nous avons pris des nouvelles de l'un des chats de l'auteur, si, si...

Entretien avec Scott Lynch, version française

Les Mensonges de Locke Lamora est sorti le mois dernier en France. Mais quelle est votre actualité du moment ? Le tome 2, Red Seas Under Red Skies est-il terminé ?

Scott Lynch : Red Seas Under Red Skies est terminé. Je viens juste de terminer de reprendre une série de révisions (pour l'édition américaine) et les retouches pour la version anglaise arrive la semaine prochaine.

Comment faîtes-vous face aux sollicitations sans cesse grandissantes ? Je sais qu'on ne vous aide pas avec cette interview, désolé !

Puisque l'alternative serait d'être ignoré, ce qui est infiniment plus douloureux, cela ne me dérange pas du tout. Parfois, je dois laisser ça de côté quand je suis occupé, mais je n'ai encore jamais refusé catégoriquement une demande d'interview. Personne n'a été assez mesquin pour me donner l'envie de ne plus piper mot et arrêter de discuter.

Vel Virazzo, Salon Corbeau, et Port Prodigal... Tous ces lieux ont l'air très excitants. Que pouvez-vous nous dire au sujet de la cité de Tal Verrar ?

Tal Verrar est une rivale économique et culturelle majeure pour Camorr, et qui se situe à l'ouest de celle-ci. Elle a été bâtie sur ce qui est pour l'essentiel de gigantesques icebergs de glace éternelle. Elle traverse une lutte de pouvoir entre deux composantes de son gouvernement hautement maladroit. C'est une cité plus grande que Camorr, d'une certaine façon plus raffinée, où la donne criminelle est maintenue de façon plus ferme sous contrôle. Et elle expérimente les premiers frémissements d'une renaissance industrielle et informationnelle. L'imprimerie vient tout juste d'être inventée par exemple, et on s'assassine les uns les autres dans les rues et les canaux à ce sujet.

Où trouvez-vous le temps pour des novellas ? J'ai vu que vous aviez signé avec Subterranean Press pour en écrire trois.

Eh bien, au départ, ça m'a paru être une idée amusante; expérimenter la forme et voir comment je pourrais gérer un récit plus court. Je n'avais seulement que de vagues notions, au départ, de ce que je comptais faire avec ces trois novellas. Ensuite, un ami m'a fait une suggestion qui m'a séduit, et maintenant elles sont devenues plus liées au cycle principal des Salauds Gentilshommes. Et, de fait, je pense qu'elles sont devenues bien plus intéressantes à écrire, ce qui devrait je l'espère les rendre beaucoup plus fun à lire. Je ne les considère absolument pas comme des projets secondaires ou superficiels.

Quelle est votre édition étrangère favorites des Mensonges de Locke Lamora, et pourquoi ?

Il faut garder à l'esprit que pour l'instant, je n'en ai vu que trois : l'espagnole, la néerlandaise, et maintenant la française. Et également se souvenir que mon habileté à comprendre leur contenu réel est limité. Cela dit, ce n'est sûrement une insulte pour personne de dire que l'édition de Bragelonne possède un design et une couverture brillants.

Dans notre première interview avec vous, vous vous étiez défini comme un geek. Avez-vous toujours du temps à consacrer aux jeux vidéos et autres ?

Je "crée" le temps pour les jeux vidéos et autres trucs de ce genre. C'est ce que je fais avec ma femme, durant notre temps libre. Nous sommes un peu coupés, géographiquement, du cercle de joueurs que nous avions l'habitude de voir tout le temps, alors nous expérimentons d'autres choses. Récemment, nous avons tous les deux plongé dans le monde de World of Warcraft, ce qui a rempli un vide que nous avons, je pense, tous les deux senti, celui de ne pas avoir joué sérieusement depuis un an ou deux avant cela.

Quelle tournure l'année 2007 prend-t-elle pour vous ? Quel sera votre plus grand challenge cette année ?

Jusqu'à présent, j'ai deux novellas, trois nouvelles, et un roman sur lesquels travailler. Ajoutez à cela une visite en Europe en avril, et quelques autres voyages pour d'autres conventions aux Etats-Unis... et des cours avancés en tant que soldat du feu, qui vont me faire perdre le sommeil... et je dois aussi m'occuper des personnages de World of Warcraft de ma femme.

Et Last but not least, comment se porte Artemis maintenant ?

Elle se prélasse au soleil, dans sa gloire mondiale. Elle a un nouveau petit frère prénommé Thor, peut-être le chat de moins d'un an le plus destructeur au monde. Thor a été inclus dans Red Seas Under Red Skies sous le déguisement d'un chat nommé Royal, que l'on trouvera sur un navire. Artemis aura aussi droit à une apparition en guest dans le troisième roman des Salauds Gentilshomme, mais sous un pseudonyme.

Et merci beaucoup, Scott !

Pas de problème.

  1. Entretien avec Scott Lynch, version française
  2. Interview with Scott Lynch, english version

Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :