Vous êtes ici : Page d'accueil > Interview > Interview traduite

Un entretien avec Angie Sage

Par Drim, le dimanche 14 novembre 2010 à 14:07:00

Angie SageAngie Sage est une écrivaine et illustratrice anglaise, spécialisée dans les parutions jeunesse. Elle est l’auteur de deux séries de fantasy (Septimus Heap et Araminta Spookie). Son premier roman, Magyk (premier tome de la série Septimus Heap) a été publié en 2005.
Le site Risingshadow.net a eu l'occasion d’interviewer récemment Angie Sage. Vous pouvez lire la retranscription de cet entretien traduit pour vous ci-dessous.

En discuter sur le forum

L'interview traduite

Pouvez-vous nous dire quelques mots sur vous ?
Eh bien… Je vis dans un charmant village du Somerset, qui se situe dans l’ouest de l’Angleterre. Je suis mariée, j’ai deux filles adultes et de nombreux adorables cousins. J’habite une maison très ancienne, ce qui est fascinant car j’adore l’histoire. Écrire Septimus Heap occupe pratiquement tout mon temps, mais quand je réussis à avoir un moment, nous aimons aller dans les Cornouailles, où nous vivions auparavant, pour faire les imbéciles sur notre bateau et manger beaucoup de poisson.
Vous aller bientôt vous rendre en Finlande. Êtes-vous déjà allé là-bas auparavant ?
Oui, je suis allée en Finlande il y a environ deux ans avec ma famille juste pour une semaine de vacances dans la neige. J’ai adoré !
Avez-vous déjà lu un roman finlandais, qui a été traduit en anglais ?
Moumine le Troll de Tove Jansson. J’adore les Moumines.
Vous écrivez de la fantasy, donc je me demandais si vous aimez lire des romans de fantasy ? Quels sont vos auteurs et livres préférés ?
Non, je ne lis plus de livres de fantasy… Quand j’étais adolescente, j’ai lu Tolkien, mais aussi la trilogie Gormenghast de Mervyn Peake et pas mal de science-fiction, mais aujourd’hui j’aime lire chaque bon livre que je peux trouver. J’aime vraiment lire, mais maintenant que j’écris également, je suis plus pointilleuse sur ce que je lis. J’aime tellement d’auteurs et de livres qu’il est très dur de dire quels sont mes préférés. J’aime vraiment Jane Austen, récemment j’ai lu Wolf Hall d’Hilary Mantel et je l’ai aussi adoré. J’essaye également de me rattraper sur tous ces classiques que je n’ai pas lus. En ce moment, je lis le Journal de Samuel Pepys et normalement j’ai toujours un autre livre à côté. Tellement de livres mais si peu de temps !
Quel genre de livres recommanderiez-vous à vos lecteurs ?
N’importe quoi d’excitant avec de bons personnages l’emportait à tous les coups quand j’étais plus jeune. Moonfleet de JM Faulkner, Eagle of Ninth and The Silver Sword de Rosemary Sutcliffe. J’ai aussi adoré Les Chapardeurs (ndT: The Borrowers dans la version originale). Les mythes et légendes regorgent aussi de grandes histoires – Les sagas Norses, les mythes grecs et l’histoire du Roi Arthur sont toutes tellement familières que quand on les lit, on a l’impression qu’elles sont déjà parties intégrantes de nos vies.
Il y a probablement des lecteurs qui n’ont pas encore lus la série des Septimus Heap. Comment décrieriez-vous cette série à de nouveaux lecteurs ?
C’est une grande histoire d’aventure à propos de la famille des magiciens Heap. Il y a un Château, de la Magie, de l’aventure, et des créatures étranges (à la fois effrayantes et amusantes). On apprend à connaître les personnages du livre - on grandit avec eux, on fait les choses excitantes qu’ils font et partageons leur vie. C’est amusant aussi, et il vous suffit de continuer à tourner les pages…
En quoi les livres de Septimus Heap sont-ils différents des autres livres pour la jeunesse ?
Je dois avouer que je n’ai lu aucun ouvrage pour enfants récent donc je ne suis pas sur de ce que l’on peut trouver d’autre sur le marché. Je suis parti pour écrire le genre de livre que j’aurais adoré avoir lu quant j’étais plus jeune. Ce que je voudrais faire, à travers les livres de Septimus Heap , c’est emmener les lecteurs dans un monde tout à fait réel où ils prennent part à ce qu’il se passe. Avec chaque ouvrage, le monde grandit et change (comme nous le faisons tous) donc le lecteur s’embarque pour un voyage excitant d’un livre à l’autre.
Comment est apparue l’idée d’écrire à propos de Septimus Heap et de ses aventures ? Quel a été votre inspiration ?
Pour moi, c’est comme si j’avais toujours connu Septimus Heap donc il est dur de savoir quand cette idée est apparue. C’est vraiment étrange… Cela m’a pris un long moment pour arriver au stade où j’avais vraiment le sentiment d’écrire l’histoire que j’avais toujours voulu écrire, parce que je n’étais pas sure de comment tout cela allait se terminer. Mais après les premiers chapitres, je savais que ça allait fonctionner et c’était un sentiment extraordinaire.
Je ne pense pas avoir eu une inspiration particulière, excepté un sentiment que je devais poser l’histoire sur papier et considérant que personne d’autre n’aller l’écrire pour moi, ce n’était qu’une question de temps pour bien réussir cela. Mais je pense vraiment que le paysage des Cornouailles fut très important pour la géographie du monde de Septimus. J’ai écrit les trois premiers livres de la série alors que je vivais là-bas, et le Port ainsi que les Basses-Terres rappellent des parties des Cornouailles.
Quand vous avez commencé à écrire à propos d’un monde fictif, y a-t-il des endroits réels qui vous ont inspirés pour décrire des lieux inventés ?
C’est l’atmosphère des Cornouailles qui la fait, je pense. Brumeux, mystérieux, avec d’anciens ruisseaux secrets où tout peut arriver… cela vous invite à rêvasser, ce qui constitue le début de chaque histoire.
Avez-vous utilisé des personnages réels comme modèles pour vos personnages ?
Je ne pense pas du tout avoir fait ça, mais maintenant qu’on en parle, je me demande si le personnage de Marcia ne serait pas basé sur quelqu'un avec qui j’ai partagé un appartement (en haut d’un paquet d’escaliers) à Londres quand j’ai quitté mes parents il y a de nombreuses années… mais généralement les personnages apparaissent juste dans mon esprit, sans que je n’ai aucune idée d’où ils viennent, mais je ne me concentre pas là-dessus et je ne les calque pas sur quelqu'un. J’aime à penser qu’ils sont aussi uniques que peut l’être n’importe quelle personne vivante.
Il y a beaucoup de magie (mais aussi de créatures magiques) dans les livres de Septimus Heap. Qu’est-ce que vous avez ressenti en écrivant à propos de magie ? Était-ce facile d’écrire sur ce sujet ?
C’est amusant d’écrire sur la magie car elle donne une tout autre dimension à l’histoire. Cela autorise les personnages à faire des choses qu’ils ne pourraient pas faire autrement et invite les lecteurs à rêver un peu sur comment ce serait d’utiliser la magie pour eux-mêmes. Il est assez facile d’écrire sur la magie, mais cela nécessite des règles et une logique interne qui lui soit propre pour que cela semble vrai.
La série des Septimus Heap se compose de cinq livres. Quand vous avez commencé à écrire le premier, est-ce que vous saviez que vous alliez écrire une longue série de tomes ?
Non, je n’en avais aucune idée ! Je pensais que j’allais écrire une trilogie. Mais quand j’ai commencé à rédiger, j’ai été surprise par la vitesse à laquelle le monde de Septimus Heap grandissait. Beaucoup de personnes ont débarqué, j’ai découvert des endroits si intéressants dont je pouvais parler que j’ai réalisé que je pouvais écrire bien plus de trois livres. Au début, je me suis dit que je pourrais en écrire cinq, et aujourd’hui ce chiffre est passé à sept tomes. Je stopperai ici cette série principale ; sept est un chiffre Septimus et c’est le bon endroit pour s’arrêter. Mais peut-être que j’écrirai d’autres livres sur différents personnages de l’histoire. J’aimerais faire quelque chose sur Marcia quand elle était jeune et comment elle est devenue si passionnée par la magie.
Est-ce que vous allez écrire d’autres livres sur Septimus Heap ? : Deux autres ouvrages vont être publiés
les numéros six et sept de la série. Je viens juste de terminer le livre six, qui s’intitule DARKE.
Vous avez également écrit la série des Araminta Spookie (alias Araminta Spook). Que pouvez-vous nous dire à propos de cette série ? En quoi est-elle différente de celle des Septimus Heap ?
Araminta est une série marrante qui parle d’Araminta Spookie (ou Spook) et Wanda Wizzard, qui sont meilleures amies et habitent une grande et ancienne maison hantée. Chaque livre est bien plus court que ceux de Septimus Heap et ils sont destinés à des lecteurs légèrement plus jeunes. C’est amusant et seulement un petit peu effrayant. Araminta elle-même raconte les histoires et Wanda ne peut jamais en placer une. Mais Wanda n’est pas une chiffe molle, comme Araminta le découvre à chaque fois.
Allez-vous écrire davantage de livres d’Araminta Spookie dans le futur ?
Oui, mais pas tout de suite. J’adore écrire les histoires d’Araminta mais il faut d’abord que je termine la série des Septimus Heap et, malheureusement, je n’ai pas le temps de faire les deux. Mais j’ai encore beaucoup de grandes idées pour Araminta et Wanda.
Est-ce que vous avez un plan pour le futur en ce moment ? Projetez-vous d’écrire une autre série de fantasy ?
Je n’ai pas encore de plans. Septimus occupe toute la place dans ma tête.
Y a-t-il n’importe quoi d’autre que vous désireriez ajouter ? Ou est-ce que vous avez quelque chose que vous voudriez dire à vos fans ?
Je voudrais juste dire que j’attends avec impatience de venir en Finlande – et un GRAND bonjour !!

L'entretien originel


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :