Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > Prosper's Demon


Prosper's Demon

ISBN : 978-125026051-2
Catégorie : Aucune
Auteur/Autrice : K. J. Parker

En cas d’extraction démoniaque ratée, on dit que le démon la ressent dix fois plus que l’homme. Mais ils ne meurent pas, et nous oui. Question d’équilibre.
Le narrateur anonyme et moralement discutable est un exorciste déterminé. Ses méthodes ne sont pas délicates mais elles sont indéniablement efficaces : il bannira le démon qui vous possède - mais il ne se soucie pas particulièrement de ce qui peut vous arriver.
Prosper de Schanz est un homme de science, déterminé à élever le premier roi-philosophe du monde, selon les principes les plus purs. Dommage qu’il soit possédé.

Critique

Par Gillossen, le 08/05/2020

Prosper’s Demon marque mes retrouvailles avec K.J. Parker - enfin, Tom Holt, puisque l’on connaît sa véritable identité désormais - après quelques années où j’avais perdu de vue l’auteur.
Une chose est sûre : il n’a pas perdu sa verve en chemin. 
Précisons-le tout de suite, il ne s’agit pas d’une oeuvre “majeure” (avec tous les guillemets du monde), mais sans doute d’une sorte de récréation pour lui, avec cette novella d’une toute petite centaine de pages. Il nous propose en tout cas un univers original - une variante de l’Europe de la Renaissance mais polythéiste, un protagoniste principal sans grande morale, des questions de bureaucratie comme de techniques de sculpture du bronze… Voilà un grand mélange qui s’avère rafraîchissant.
L’idée de départ est donc bonne, le choix de la période aussi (on aurait pu se retrouver dans un récit d”urban fantasy classique en diable avec un tel point de départ), le style enlevé, en particulier pour ce qui concerne les dialogues entre notre narrateur et ses “cibles”… On passe un bon moment, puis la fin s’impose au lecteur, brutalement. Il ne s’agit pas uniquement d’une question de format : on a clairement l’impression qu’il manque quelque chose à l’ensemble pour conserver son équilibre de départ. Trop de mystères, peut-être ? 
Pas de quoi bouder son plaisir malgré tout, d’autant qu’un peu de frustration n’a rien de désagréable. Il faut simplement en avoir conscience et pas faire preuve d’attentes démesurées. Divertissant… en diable, Prosper’s Demon a tout à fait de quoi vous tenir en haleine. On espère même voir l’auteur revenir à cet univers. Mais avec un soupçon d’ambition plus affirmée pour se hisser au-delà du sympathique. 

7.0/10

Discuter de Prosper's Demon sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :