Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > Le Terrible seigneur des ténèbres


Le Terrible seigneur des ténèbres

Titre VO: Dark Lord of Derkholm

ISBN : 978-237697221-1
Catégorie : Jeunesse
Auteur/Autrice : Diana Wynne Jones
Traduction : Mangin, Magali

Les Oracles ont parlé : c’est le pauvre sorcier Derk qui sera le Seigneur des ténèbres cette année. À lui de transformer sa ferme en château maléfique et de gérer l’arrivée des voyageurs venus d’un mystérieux univers parallèle : le nôtre. 
Otages du redoutable businessman M. Chesney et de son démon, les habitants d’un monde fantastique sont contraints d’organiser des circuits touristiques de plus en plus complexes et destructeurs, les réduisant en esclavage.
Alors que des accidents font dérailler les circuits et qu’une rébellion travaille dans l’ombre, Derk va devoir redoubler d’ingéniosité pour tenir son rôle et sauver sa famille de chair et de plumes de la terrible menace du malfaisant homme d’affaires…  

Critique

Par Gillossen, le 23/08/2021

Disons-le tout net, Le Terrible seigneur des ténèbres se lit avec plaisir, quand bien même ne figure-t-il pas, à nos yeux du moins, dans la liste du meilleur de ce que Diana Wynne Jones a pu écrire au fil de sa longue carrière.
On peut en tout cas potentiellement l’apprécier à tout âge, et c’est déjà un point non négligeable. Wynne Jones fait partie de ces autrices (ou auteurs bien sûr) qui ne tiennent pas vraiment compte des catégories d’âge et préfèrent s’adresser au plus grand nombre. Alors, oui, c’est une lecture Jeunesse et publiée comme telle, mais pas besoin d’avoir 12 ans pour se pencher dessus, d’autant plus que l’on retrouve un peu de l’esprit volontiers corrosif de son guide The Tough Guide to Fantasyland dans ces pages. Il est évident que Diana Wynne Jones avait dû beaucoup s’amuser en rédigeant ce livre… peut-être d’ailleurs un peu trop !
Même en savourant sa lecture, difficile ainsi de ne pas se dire que les personnages, trop nombreux, ne sont franchement pas très profonds ou que l’histoire elle-même repose sur des rebondissements parfois plus que farfelus, y compris dans un tel contexte. Le récit, se cachant derrière son rythme échevelé, part vite dans tous les sens. Et, au passage, il y a même un évènement en particulier, quelque peu passé sous silence en cours de route, qui pourrait surprendre et même laisser penser que ledit évènement est traité avec beaucoup trop de légèreté (même si l’on ne sait en fait jamais vraiment quelle est sa véritable “portée”).
Pour le reste, si l’idée de départ du roman est très bonne (en somme, et si un monde de fantasy était exploité sur le plan touristique), si l’on se demande bien comment Derk et sa famille vont s’en sortir, l’intrigue s’enlise finalement assez vite au gré des péripéties. On poursuit donc sa lecture avec un certain entrain (la “patte” Diana Wynne Jones est bien présente) quoique d’un œil distrait. 
Le Terrible seigneur des ténèbres permet de voir la bibliographie de l’autrice s’étoffer un peu plus en français, puisqu’il n’avait visiblement encore jamais été traduit. Il est suivi d’un second tome, dont on imagine qu’il arrivera prochainement lui aussi en librairie. Mérite-t-il pour autant que l’on se penche dessus ? Disons que ce n’est pas une priorité, à moins d’être vraiment un passionné de l’œuvre de Diana Wynne Jones. Il y a comme souvent chez elle des trouvailles amusantes, voire inspirées, mais ici, elles ne suffisent pas à masquer des défauts dont la nature pèse sur l’ensemble. Bien sûr, on n’exige pas de chaque lecture qu’elle soit inoubliable, alors, à chacun de se faire son opinion. Le cas échéant… il y a de quoi nourrir quelques réserves.  

6.0/10

Discuter de Le Terrible seigneur des ténèbres sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :