Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > La Trilogie du magicien noir > Le Haut seigneur


Le Haut seigneur

Titre VO: The High Lord

Tome 3 du cycle : La Trilogie du magicien noir
ISBN : 978-235294241-2
Catégorie : Aucune
Auteur : Trudi Canavan

Sonea a gagné sa place au sein de la Guilde des magiciens et les autres novices la traitent désormais, à contrecoeur, avec respect. Mais elle ne peut oublier ce dont elle fut témoin dans la chambre souterraine du haut seigneur Akkarin, ni la menace que fait peser sur la Guilde un ancien ennemi. Or, à mesure qu’Akkarin lui dévoile peu à peu son savoir, Sonea ne sait plus à qui se fier. La vérité est-elle aussi terrifiante que le prétend le haut seigneur ?
Ou essaie-t-il de la tromper afin qu’elle mette ses pouvoirs au service de ses sinistres projets?. Une chose est sûre : son avenir est entre les mains de cet homme mystérieux.

Critique

Par Gillossen, le 18/06/2008

S’il y avait du mieux dans le deuxième tome de cette Trilogie du magicien noir, on ne peut pas dire que Trudi Canavan nous avait véritablement impressionné, s’inscrivant dans la mouvance des Robin Hobb ou Lynn Flegewin light.
Son héroïne se montrait sympathique et attachante, les rouages des arcanes de sa magie intéressants, mais pas de quoi nous emballer totalement. Si ce n’est toujours pas chose faite ici, ce dernier tome est sans aucun doute possible le meilleur des trois.
L’intrigue se dévoile enfin dans ses moindres détails et prend une belle consistance, et ce en premier lieu par le biais de surprises, qui, pour une fois, en sont vraiment. Le personnage d’Akkarin domine évidemment tous les autres, révélant une véritable profondeur. Il s’impose donc au lecteur, mais Sonea ou Rothen, avec quelques années de plus, n’ont pas perdu leur capital intérêt. Cette fois, chaque pan de l’intrigue se suit avec plaisir et envie, quand précédemment l’envie de sauter certains passages se faisaient parfois sentir. Sans doute s’agit-il là de la prime au dernier tome, et de la preuve que l’auteur n’avait pas sacrifié toutes ces cartouches avant l’heure.
Si ce roman ne révolutionnera toujours pas le genre, à l’image de la trilogie elle-même, difficile de prétendre s’ennuyer ou de pointer du doigt une maladresse ou une faiblesse particulièrement frappante. Soigné, efficace, et doté d’une certaine fraîcheur qui laisse cependant place dans ce domaine à la grande histoire et aux regrets, voilà un troisième tome qui se dégustera très facilement à l’approche de l’été. De là à qualifier l’ensemble de « phénoménal », il y a bien entendu un pas, que nous ne franchirons pas !

7.5/10

Discuter de Le Haut seigneur sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :