Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Les Gardiens de Ji > La Volonté du démon


La Volonté du démon

Tome 1 du cycle : Les Gardiens de Ji
ISBN : 978-291562121-1
Catégorie : Aucune
Auteur : Pierre Grimbert

Le monde connu vient de subir une profonde mutation, mais les mortels n’en ont pas conscience. L’humanité semble condamnée à refaire les mêmes erreurs, au désespoir des héritiers de Ji qui ont traversé les pires épreuves pour assurer la paix… et une nouvelle menace se dresse soudain, poussant les vétérans à reprendre armes et bagages pour s’embarquer vers une destination mystérieuse. Les membres de la dernière génération, rassemblés loin des troubles, ne mesurent pas l’ampleur du danger. Ils ne connaissent rien du Jal, de Sombre, de l’âge d’Ys ou des prophéties de l’Adversaire… Ils auraient dû être les premiers à vivre dans l’insouciance : le destin va en décider autrement. En affrontant la douleur, la confusion et la peur, chacun d’eux va devoir trouver sa place dans le drame qui frappe leurs familles à travers le temps. Et défendre encore le secret dont ils sont désormais les derniers gardiens…

Critique

Par Gillossen, le 25/03/2009

L’annonce d’un troisième cycle dans le monde de Ji ne nous aura pas vraiment surpris. On connaît l’attachement de l’auteur pour son univers et surtout, le succès public qui l’accompagne.
De fait, le lecteur éprouve un sentiment d’attachement envers Ji, une certaine sympathie naturelle forgée au fil du temps, comme lorsque l’on retrouve un vieil ami, avec le risque de se montrer d’ailleurs un peu plus clément que d’ordinaire, tout simplement pour “services rendus”.
Et c’est bien un peu le cas ici. Une nouvelle fois le même univers donc, et cette fois les petits-enfants des héros originaux, eux aussi lancés sur les routes et réunis par la force du destin sans vraiment savoir pourquoi ni comment, au commencement… Au sens naturel de “premier tome et donc tome d’introduction”, nous voilà exactement au cœur d’une telle définition ! Avouons qu’en dehors du fait de voyager d’un point A à un point B, puis un C pour conclure, il ne se passe pas grand chose de très prenant.
Sans vraiment démériter pour autant, les successeurs de nos précédentes troupes de héros sont coulés dans le même moule et ne nous surprennent que très rarement. Quand bien même le scénario tend-il à renforcer cet aspect des choses, ils sont encore bien falots et manquent d’étoffe, tout comme l’histoire elle-même de souffle. Mais dans un monde privé de magie… Vraiment privé de magie ?
Pierre Grimbert se rattrape en partie une fois le dernier quart du roman lancé, avec notamment une atmosphère plus sombre, et des révélations dont la plus surprenante n’est pas forcément celle que l’on imaginerait de prime abord.
Bref, tout est possible après ce premier volume : cette nouvelle saga pourrait très bien démarrer en fanfare dès le deuxième tome, et nous surprendre à chaque page, ou bien s’étirer au fil d’un canevas “planplan”.
Pour le moment, nous demeurons dans le flou, et même si la situation n’est pas toujours aisée à appréhender, nous espérions tout de même partager une aventure un peu plus palpitante.

6.0/10

Discuter de La Volonté du démon sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :