Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Le Roi Corbeau > Tuck


Tuck

Tome 3 du cycle : Le Roi Corbeau
ISBN : 978-236051007-8
Catégorie : Aucune
Auteur : Stephen Lawhead

11e siècle, Angleterre.
Chassé de la terre de ses ancêtres, Bran le Roi Corbeau et sa bande de hors-la-loi ont élu domicile dans la forêt des Marches. Mais ils ne peuvent se cacher indéfiniment ; ils doivent agir et être prêts à mourir pour libérer le peuple de l’Elfael. Bran et Frère Tuck imaginent alors un plan désespéré pour se débarrasser des barbares normands, et chevauchent ensemble vers le nord afin de rallier les tribus galloises à leur cause. Largement dépassés en nombre, ils n’auront d’autre choix que de s’en remettre à leur ruse, leur connaissance inégalée de la forêt et leur légendaire talent à l’arc !

Critique

Par Gillossen, le 14/03/2011

Avec la conclusion de sa nouvelle trilogie, Stephen Lawhead nous démontre une fois encore qu’il maîtrise son sujet.
Sans nous emballer véritablement toutefois, la faute à un certain nombre de redites et une tendance à étirer son intrigue un peu plus que de raison. On se dit en effet plusieurs fois en cours de lecture qu’une telle réinvention du mythe de Robin des Bois le temps de deux tomes aurait sans doute suffi.
Pour autant, l’auteur ne traite pas son sujet par dessus la jambe, si l’on peut dire. Son “Le prix élevé du Paradis”, en guise de conclusion, est là pour le démontrer, pour ne citer qu’un exemple allant dans ce sens. Lawhead nourrit un véritable intérêt pour le mythe et tout ce qui se cache derrière, la façon dont cette légende embrassa l’histoire même de l’Angleterre… Un éclairage intéressant, notamment vis-à-vis de ce troisième tome, mais forcément un peu court.
A défaut de passion, on peut donc compter sur le sérieux et l’application d’un écrivain chevronné et un cadre qui nous éloigne une fois encore des collants d’Errol Flynn, peuplé de personnages dotés d’une réelle profondeur et soutenu par de puissantes thématiques.
Néanmoins, autant dans le cadre de cette conclusion anti-spectaculaire - ce qui n’a rien d’un défaut - qu’en repensant à la trilogie dans son ensemble, difficile d’y voir une œuvre majeure.
Tout au plus une sympathique lecture, bien troussée sur le fond comme sur la forme !
A noter que le premier tome vient de sortir en poche tout récemment… et que c’est peut-être là un format plus approprié pour découvrir cet autre Robin aux compagnons là encore eux aussi bien différents de nos souvenirs, et pourtant si proches dans notre inconscient collectif.

6.5/10



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :