Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycles Fantasy >Le Chant d'Albion

Le Chant d'Albion

Titre VO: The Song of Albion (Ce Cycle est En Cours)

Auteur : Stephen Lawhead
Le Chant d'Albion

La Guerre du paradis

Des loups rôdent dans les rues d’Oxford… Un homme vert hante les Highlands de l’Écosse… Lewis Gillies se retrouve confronté à une lointaine tradition mystérieuse…Délaissant les façades découpées d’Oxford pour les brumes des moors et des glens de l’Écosse, Lewis avait seulement prévu de passer un agréable week-end loin de chez lui. Mais la route du nord le conduit jusqu’à un carrefour surnaturel, et il se retrouve brusquement placé à la croisée de deux mondes, au moment de l’ heure bleue. Les anciens Celtes n’admettaient aucune séparation entre ce monde et l’« Autremonde » ; les deux étaient intimement entrelacés l’un dans l’autre. Dans La Guerre du paradis, cet équilibre se trouve perverti une brèche s’est entrouverte entre ces deux univers, et qui sait ce qui peut y advenir ?

Le Chant d'Albion

La Main d'argent

Écoute, ô Fils d’Albion: le sang est né du sang. La chair est née de la chair. Mais l’esprit est né dans l’Esprit, et dans l’Esprit s’installe toujours plus. Avant qu’Albin soit Un, l’exploit du héros devra s’accomplir, et la Main d’argent devra régner.” Le Grand Roi, Meldryn Mawr, est mort, et son royaume est en ruine. Traîtrise et sauvagerie règnent sur le pays, le prince Meldron, entraîné par le fourbe et cupide Siawn Hy, revendique le trône. Mais c’est au barde Tegid que revient la décision souveraine d’élire un nouveau roi, et son choix se révèle tout autre. Le jour du conflit est donc ouvert. Le pouvoir, la souveraineté et l’élection progressive d’un roi authentique, voilà quels sont les thèmes que l’on retrouve au coeur du Chant d’Albion, ou tour à tour, se mêlent la passion, le pouvoir, la douleur et l’espoir: le sort d’Albion est intimement mêlé au destin du héros que tous attendaient : Main d’argent.

Le Chant d'Albion

Le Noeud sans fin

Le feu fait rage en Albion : un feu étrange, dissimulé, aux flammes noires, invisibles à l’œil nu. Rugissant de colère, s’enroulant comme une tornade, il se consume pour rassembler ses flammes de ténèbres et les reconduire vers son coeur noir et incandescent. Invisible, venu on ne sait d’où, il se consume…Llew Main d’argent est dorénavant Roi Suprême d’Albion, et l’Homme de Cuivre cherche à défier sa puissance. Llew doit donc entreprendre le voyage jusqu’à l’ignoble Pays afin de reconquérir son précieux trésor. L’ultime bataille est ouverte. Le mythe celtique est ici confronté à la vie moderne dans un récit situé hors du temps. Avec ce dernier tome, Stephen Lawhead fait résonner l’écho puissant des dernières notes du chant d’Albion.


Critique

Par Gillossen, le 29/01/2001

Lawhead affine ses talents de conteur dans une trilogie aux abords plus simples que le Cycle de Pendragon, mais pourtant riche de nombreux atouts.
Au départ, nous retrouvons le postulat mille fois employé du héros qui se retrouve dans un monde qui n’est pas le sien. Avec les difficultés de rigueur en pareil cas. Et bien évidemment, de la même manière, il s’en va affronter son destin et assumer des fonctions bien peu en rapport avec les précédentes. Classique, classique, se dit-on…
Mais… L’auteur possède une culture des mythes et des légendes très poussées, dont il se sert avec choix pour emmener son histoire au-delà des conventions. La trame est passionnante, ne déserte pas les sentiers de l’originalité, quand bien même nous avons encore droit à une ultime bataille… Ce qui nous donne une trilogie des plus plaisantes, si elle n’atteint pas les sommets de la Fantasy.
A lire, si vous en avez l’occasion, pour vous divertir, sans pour autant vous débrancher le cerveau. Le Chant d’Albion est bien loin d’être simplement récréatif… Je le préfère même au Cycle de Pendragon, c’est dire, en partie parce que Lawhead a semble-t-il appris à ne plus se laisser écraser par le poids des contes auxquels il se réfère.

7.5/10


Discuter de Le Chant d'Albion sur le forum.


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :