Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > L'Habit rouge de Peter Pan


L'Habit rouge de Peter Pan

Titre VO: Peter Pan in Scarlet

ISBN : 978-226616250-0
Catégorie : Jeunesse
Auteur : Geraldine McCaughrean

La panique s’est emparée de certaines maisons de Londres. Depuis quelques nuits, de vieux garçons se réveillent affolés : sous leurs draps, ils découvrent un sabre, un carquois ou pire : un crochet !
Ces messieurs très distingués ne sont autres que les Enfants Perdus du Pays Imaginaire, les compagnons de Peter Pan.
Et quelque chose s’est déréglé dans le pays de leur enfance. Ils doivent y retourner.

Critique

Par Publivore, le 01/11/2006

Écrire la suite d’un classique est un exercice difficile, et cet ouvrage en est une preuve de plus. Entre fidélité au texte d’origine et modernité nécessaire pour une suite écrite un siècle après l’œuvre de base, le grand écart n’est jamais loin. Et évidemment, le chroniqueur, soumis aux affres de la détermination de la note, n’est pas épargné ! 
Pris indépendamment, L’habit rouge de Peter Pan est un ouvrage pour la jeunesse plein de qualités et d’imagination, où l’aventure surgit à chaque coin de chapitre, avec de très bonnes idées, comme un directeur de cirque inquiétant, des animaux sauvages, un bateau pirate, des fées, un trésor et une randonnée pleine de péripéties qui n’ont rien à envier à Peter Pan. Certes, on déplorera quelques enchaînements hasardeux dans le dernier tiers de l’ouvrage, des répétitions lassantes et un vocabulaire parfois un tantinet compliqué pour le public visé, qui nécessite quelques notes de bas de page du traducteur. Ce dernier est également mis au supplice par les références au collège anglais d’Etton, incompréhensibles sans précisions de ce côté de la Manche, mais aussi par le changement de nom d’un bateau au cours de l’ouvrage (du coup, le Jolly Roger qui n’était pas traduit dans l’œuvre d’origine devient le Joyeux corsaire dans cette suite) et le système de notes de musique anglais allant de A à G, et qui fait l’objet d’un détournement enfantin intraduisible ! Mais on ressort plutôt content de la lecture au final, et sûrement encore plus avec moins d’une décennie au compteur ! 
Oui mais voilà, au lecteur lambda vient se superposer le fan de l’œuvre de Sir James M. Barrie, et là, pas de contestation possible, c’est jusqu’à un point de moins sur la note. Car si on sent bien que l’auteure connaît le texte initial sur le bout des doigts, avec des clins d’œil nombreux -dont les moindres ne sont pas de recaser quasiment tous les personnages originaux, ne serait-ce que pour quelques pages-, les libertés prises confinent parfois à la trahison. On citera en vrac le langage des fées, qui passe du tintement à un langage parlé (Arrrrrrgh !), une haine des mères de la part des habitants du Pays Imaginaire qui contraste tout de même sévèrement avec les raisons du combat de Crochet et Peter dans l’œuvre d’origine (qui aura le droit d’avoir Wendy pour Maman ?), ou une cruauté enfantine soigneusement gommée (est-ce par esprit politiquement correct ?) alors qu’elle était flagrante chez Sir Barrie ! Enfin, Wendy – voir Peter - manque singulièrement de profondeur ! Tout cela dénature tout de même sérieusement le texte initial, d’où un avis mitigé.
Vous voilà prévenus : un bon livre pour enfants, mais qui pèche par sa filiation avec un grand classique !

7.0/10

Discuter de L'Habit rouge de Peter Pan sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :