Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Le Monde de Recluce > L'Empereur d'Hamor


L'Empereur d'Hamor

Titre VO: The Death of Chaos

Tome 2 du cycle : Le Monde de Recluce
Partie 1 de "The Death of Chaos"
ISBN : 978-291515933-2
Catégorie : Aucune
Auteur : L. E. Modesitt, Jr.

Après sa victoire contre le maître du chaos, Lerris a renoncé à utiliser la magie. Il s’est installé comme charpentier dans le royaume de Kyphros et a épousé sa compagne de dangergeld, Krystal. Tous deux mènent une vie paisible… Jusqu’au jour où la guerre éclate à nouveau : le continent est attaqué par les forces du mystérieux Empereur d’Hamor. Et cette fois-ci, l’enjeu est plus grand que la sauvegarde du royaume : la balance de l’Ordre et du Chaos est menacée. Déchire entre son amour pour sa femme et son sens du devoir, Lerris n’a qu’une seule alternative : devenir le plus puissant sorcier de tous les temps - ou voir son monde exploser.

Critique

Par Belgarion, le 25/07/2007

Après avoir lu le premier tome, on espérait que L.E. Modesitt développerait son monde, tant au niveau géographique que politique et de la culture. Sur ce point, ces vœux ont été exhaussés avec notamment deux très jolies cartes du monde de Recluce en fin de volume qui facilitent sa compréhension.
Cependant, avec ce tome 2, l’Empereur d’Hamor, on est en revanche très déçu par l’intrigue générale. Le résumé laissait présager d’une histoire ultra classique avec un grand méchant inconnu du premier tome qui voulait détruire le monde et tout ce que le héros avait de cher. Au final, la lecture modifie très peu cette première impression car si le volume 1 comprenait quelques éléments nouveaux intéressants, le second tome souffre d’un manque cruel d’originalité. De plus, le ton relativement passif et sans passion de l’auteur n’aide pas à se plonger dans les aventures de Lerris quelques années plus tard.
Cependant, tout n’est pas négatif. L’écriture est fluide et recherchée, avec de très bonnes comparaisons qui permettent de mieux comprendre le monde de Recluce et Candar. De plus, le caractère des personnages principaux est bien développé, bien que parfois stéréotypé, avec des évolutions psychologiques intéressantes. Le lien entre la multitude de conflits sur le continent de Candar et le plan machiavélique de l’empereur d’Hamor est lui aussi très bien vu, et donne un regain d’ntérêt à la lecture. Enfin, le monde en lui-même conserve sa part de mystère et de conflits en suspens et promet suffisament de suprises par la suite pour donner envie de savoir ce qui va se passer.
Cela suffit-il pour redresser les défauts du livre ? Non, ou tout du moins pas assez. Au final nous avons un livre classique à la manière d’un Shannara de Terry Brooks, qui reste agréable à lire en dépit de longueurs mais qui ne laisse que très peu de souvenirs après lecture.
Si vous aimez la magie et la high fantasy je vous conseille plutôt la Roue du temps de Robert Jordan, le Trône de fer de G.R.R Martin ou encore dans les plus récents Autrefois les ténèbres de Scott Bakker. Peut-être la seconde partie de l’histoire, la Mort du chaos, prévue en novembre 2005 relèvera-t-elle le niveau du roman. Cela ne sera sans doute pas l’avis de tout le monde, mais pour l’instant, le sentiment le plus fort à l’égard de cette série est la déception.

6.0/10

Discuter de L'Empereur d'Hamor sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :