Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > À la pointe de l'épée


À la pointe de l'épée

Titre VO: Swordspoint

ISBN : 978-270213952-3
Catégorie : Aucune
Auteur : Ellen Kushner

Richard Saint-Vière est le plus fameux des tueurs des Bords-d’Eau, le quartier des pickpockets et des prostituées. Aussi brillant qu’impitoyable, violent à ses heures, ce dandy scandaleux gagne sa vie comme mercenaire en vendant ses talents de bretteur au plus offrant, sans trop se soucier de morale. Mais tout va se compliquer lorsque, pour de mystérieuses raisons, certains nobles de la Cité décident de se disputer ses services exclusifs ; Saint-Vière va dès lors se retrouver au cœur d’un inextricable dédale d’intrigues politiques et romanesques qui pourraient bien finir par lui coûter la vie…

Critique

Par Gillossen, le 05/11/2008

Avec ce roman d’Ellen Kushner, c’est un autre pan de la fantasy qui se dévoile : ici, pas de créatures fabuleuses, de menaces planétaires, ou de sorts magiques en pagaille. Seulement une ville indéterminée, des intrigues politiques tout aussi dangereuses qu’un duel à l’épée, et un chancelier du Dragon.
On comprend vite en tout cas comment ce roman avait su se tailler une jolie réputation et se faire attendre de ce côté-ci de l’Atlantique. Si Richard Saint-Vière demeure quelque peu en retrait, sans doute encore au cœur de nombreux secrets, il n’en demeure pas moins un personnage efficace à défaut d’être flamboyant, humanisé à travers quelques scènes qui laissent entrevoir toute la fragilité de l’homme sous la carapace du bretteur froid et efficace.
Mais au-delà du « héros », de nombreux protagonistes gravitant dans les basses ou les hautes sphères de la cité nous restent en mémoire après lecture, sans parler de scènes entières. Difficile ainsi de nier que l’on est fortement intrigué par un personnage comme Michael Godwin et que l’on imagine déjà le retrouver dans un rôle finalement plus actif.
Difficile également d’en dire trop sur l’intrigue proprement dite du roman, de peur de la déflorer. Mentionnons tout de même que bien que parfaitement ficelée et ménageant quelques surprises au fil de ses pages, l’un de ses principaux rebondissements se sent venir longtemps à l’avance. Mais on se laisse bien vite reprendre dans les filets du récit, et notamment un dernier chapitre qui, bien que tristement terre-à-terre et implacable, nous ouvre tout de même la porte à une touche d’espoir…
La politique, l’honneur, le poids de la vengeance ou de sa condition sociale, mais aussi l’homosexualité masculine traitée de façon naturelle et discrète, les thèmes foisonnent. Tous sont traités avec une certaine élégance et même une élégance certaine, l’auteur évitant le sordide qui ne serait pas forcément très loin de certaines séquences.
Un roman soigné, feutré, mais qui ne dissimule pourtant en rien la violence des sentiments ou celle des lames bien aiguisées !

7.5/10

Discuter de À la pointe de l'épée sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :