Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Bd Fantasy > Fairest > Le Royaume caché


Le Royaume caché

Titre VO: The Hidden Kingdom

Tome 2 du cycle : Fairest
ISBN : 978-236577383-6
Catégorie : Bd
Auteur : Bill Willingham
Auteur : Lauren Beukes (Proposer une Biographie)
Dessinateur : Kitson Barry
Dessinateur : Miranda Inaki

Pour Raiponce, la pousse (trop) rapide de ses cheveux est le moindre de ses soucis. Sa belle-mère ne voit en elle qu’une lamentable dépravée, un sinistre message lui a récemment été apporté par un oiseau de papier, et les fantômes de son passé la poussent bientôt à gagner les terres du Soleil Levant. Sur place, deux rencontres risquent fort de bouleverser sa vie… 


Critique

Par Gillossen, le 09/06/2014

En confiant Fairest à Lauren Beukes, Bill Willingham, le père de Fables, ne s’est pas trompé. L’auteur de Zoo City ou des Lumineuses a parfaitement su se fondre dans le moule, et plus encore.
Précisons tout d’abord que l’essentiel de ce deuxième volume concerne le personnage de Raiponce et peut tout à fait se lire indépendamment du premier. En entraînant la jeune femme au Japon, Beukes évite la redite avec l’univers classique du comics et se permet de jolis clins d’œil à la mythologie locale, qu’elle soit “pop” ou non d’ailleurs. On sent que l’auteur a pris le temps de concocter quelque chose d’abouti et de cohérent, et non justement une série de rencontres improbables et sans réel lien entre elles. Sans tomber dans le cliché du Japon, “entre tradition et modernité”, le cadre de cette histoire s’avère très réussi.
Mais Lauren Beukes, ce sont aussi des récits qui n’hésitent pas à faire preuve d’une certaine noirceur et c’est également le cas présentement. Après une introduction finalement assez “gentillette”, on tombe vite dans le vif du sujet et celui-ci se révèle dur, non seulement pour notre héroïne mais aussi pour celles et ceux qui l’entourent. L’auteur mentionne en postface avoir notamment voulu traiter d’histoires d’amour vouées à l’échec - ce qui est bien différent, et plus crédibles, que de parler d’amour impossible… - et vous aurez sans doute compris que Beukes relève là encore haut la main ce défi. Ces personnages possèdent une véritable consistance, une vraie présence - si l’on met de côté le trublion Jack, comme souvent totalement inutile.
Cette aventure au Pays du Soleil Levant représente en tout cas l’occasion pour Raiponce de s’affirmer en explorant son passé, malgré la note douce amère de la conclusion et une mélancolie palpable. C’est une fois encore un personnage féminin fort, comme souvent avec Fables. Mais le récit ne fait pas pour autant dans l’introspection la plus pure et réserve de belles séquences plus rythmées pour les amateurs d’action et de spectaculaire, là encore intégrées intelligemment au récit. Qui plus est, ce tome s’affirme sans doute comme l’un des mieux dessinés de toute la saga, et pas seulement au niveau de ses couvertures, même si celles-ci demeurent deux bons crans au-dessus des planches elles-mêmes. Un plus bienvenu.
Après cette visite remarquable dans les pas de Raiponce, Willingham reprend la main le temps d’une petite récréation pas désagréable mais forcément fade par rapport à ce qui précède. Bien entendu, ce n’est donc pas un chapitre final qui va ternir la tenue de haute volée de l’ensemble.
A ne pas rater ! Avec ce tome 2, Fairest démontre qu’il ne s’agit pas seulement d’une alternative plus légère à la série mère. Et on espère qu’il en ira de même à l’avenir !

8.5/10

Discuter de Le Royaume caché sur le forum.

Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :