Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Les Chroniques pourpres > Sorcelame


Sorcelame

Tome 1 du cycle : Les Chroniques pourpres
ISBN : 978-291437037-0
Catégorie : Aucune
Auteur : Alexandre Malagoli

Il n’est de pire souhait que celui qui se réalise… Evan rêvait d’aventure, et celle-ci vient frapper à sa porte, condamnant ceux qu’il aime. Lorsque les inquisiteurs rasent son paisible village, le jeune berger n’a plus qu’une seule option : la fuite. Par chance, il rencontre sur la route un sage ménestrel qui accepte de le guider à travers le vaste monde. Mais Gaeli est peut-être plus qu’un simple harpiste… Que l’on soit puissant ou misérable, le sort n’épargne personne. Caessia, jeune princesse de Tireldi, est contrainte de quitter le palais de son père pour éviter un mariage arrangé. Elle découvre ainsi la tyrannie que sa Maison fait peser sur le malheureux royaume. Bientôt viendra l’heure de choisir la cause qu’elle servira. Elle en a les moyens : cette princesse connaît cent façons d’abattre un adversaire à mains nues… Et tandis que planent d’anciennes prophéties, l’ombre des Anciens Rois semble refermer implacablement sur ces jeunes gens. Tous doivent échapper aux terribles ennemis lancés à leurs trousses et à l’effrayante magie qui les harcèle. L’avenir du monde de Genesia est à ce prix, car les destinées d’Evan et Caessia sont liée à Sorcelame : seule cette arme gravée de runes peut empêcher la Dernii Prophétesse de s’emparer du monde

Critique

Par Belgarion, le 10/10/2006

Alexandre Malagoli est un auteur que l’on peut qualifier de spécialiste en high fantasy après les sorties de La Pierre de tu Hadj et du Seigneur de cristal. Son nouveau cycle ne vient que confirmer sa prédilection pour ce genre littéraire avec tous les ingrédients de base qui y affèrent.
Ainsi, suite à la prophétie de l’Ost-Hedan, l’élu censé modifier la face du monde connu, un jeune berger et une princesse sont jetés sur les routes de l’aventure bien malgré eux face à plusieurs puissances obscures et indistinctes. Cette première présentation n’est donc pas très originale et ne donne pas spécialement envie de lire plus avant, d’autant plus que le jeune berger est particulièrement insupportable. Qu’en est-il alors des différents éléments faisant l’intérêt d’un roman ?
L’intrigue suit son cours de manière linéaire mais ponctuée de quelques passages très réussis, pour ne devenir réellement intéressante qu’à la moitié du livre avec l’arrivée des fraters, ces guerriers magiciens fanatiques, ainsi que la mise en avant des intrigants dracomanciens. A partir de ce moment, plusieurs fils de l’intrigue se rejoignent et augmentent l’intérêt du récit en dévoilant une partie des forces en présence, de même qu’un petit twist sur la notion d’Elu.
De plus, le monde s’étoffe au fil de l’avancée séparée des héros pour offrir un panorama et un ensemble de coutumes hauts en couleur. Le monde ainsi dévoilé, bien que très classique encore une fois, est loin d’être déplaisant à découvrir.
Cependant, ces points plus positifs sont malgré tout contrés par le manichéisme et le manque d’originalité de certains protagonistes. Encore une fois, mention spéciale au berger Ewan et au maître troubadour. Les rares personnages vraiment réussis et attachants ne parviennent malheureusement pas à chasser l’irritation du lecteur à certaines de leurs prestations.
Sorcelame constitue un livre de high fantasy très moyen, mais qui promet néanmoins une suite un cran au-dessus avec plusieurs pistes scénaristiques cette fois plus originales que l’histoire ne l’était à la base. Comme aiment le dire nos voisins anglo-saxons : wait and see !

5.0/10

Discuter de Sorcelame sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :