Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Le Monde de Recluce > Les Tours du crépuscule - 1


Les Tours du crépuscule - 1

Titre VO: The Towers of Sunset

Tome 4 du cycle : Le Monde de Recluce
Partie 1 de "The Towers of Sunset"
ISBN : 978-291515971-4
Catégorie : Aucune
Auteur : L. E. Modesitt, Jr.

Dans les hauteurs enneigées des monts du Toit du Monde, derrière les murs de granit gris du château de Vent d’Ouest, un mariage se prépare. Seul rejeton mâle de la dynastie matriarcale de Vent d’Ouest, le prince Creslin n’est qu’un pion sur l’échiquier stratégique du continent. Afin de contrer l’avancée vers l’Ouest des mages du Chaos, il devra épouser Megaera, la vice héritière du royaume allié de Sarronnyn. Mais Creslin refuse une destinée écrite d’avance et fausse compagnie aux gardes qui l’escortent vers Sarronnyn. Il entame une fuite éperdue à travers les landes hostiles et glaciales du Toit du Monde. Traqué par les siens et par les mages blancs du Chaos, il découvre progressivement les dons effrayants qui lui permettent de contrôler les vents.

Critique

Par Vvarden, le 25/07/2007

Pour une fois le quat’ de couv ne vous raconte pas d’histoire, ou plutôt il vous la résume avec une bonne exactitude.
Nouveau Modesitt, nouveau format chez Mnemos, je ne suis pas sur que l’on y gagne. Les pages sont plus larges mais moins nombreuses et surtout la police est plus grosse.
Bon, pas de fixation sur le contenant, c’est le contenu qui importe.
Comme convenu, l’essentiel de la narration est axée sur la fuite et les aventures de Creslin, le tout entrecoupé de quelques chapitres ultracourts, comme autant de flash, nous décrivant les actions/sensations des différents marionnettistes de ce jeu du pouvoir.
J’ai eu instinctivement plusieurs réactions à la lecture de cet ouvrage : est ce bien Modesitt qui écrit ? Ou sont les descriptions fouillées ? Ou est passée l’ambiance des combats ? En effet, même si Creslin nous est sympathique bien qu’un peu nunuche par moment, l’écriture nous rend ses actions plates, sans saveur, qu’il égorge un malandrin ou qu’il mange un morceau de poulet.
De plus, (je suppose qu’il s’agit de l’habituel subterfuge du découpage en petits cubes), la première partie s’achève page 224 et nous n’avons donc guère le temps d’attaquer la deuxième partie. Ce saucissonnage ne nous aide franchement pas à nous impliquer dans l’histoire. Je pense que les deux tomes gagneraient à être lus en une fois.
Au final, inutile de dire que je n’ai pas retrouvé mon Modesitt à moi, qui travaille le bois avec amour ou qui jongle avec les forces surhumaines de la magie.
Je considère donc cet ouvrage comme une introduction, facile à lire. A suivre…

6.5/10

Discuter de Les Tours du crépuscule - 1 sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :