Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Histoire de Tiric Sherna > Le Sabre de sang - 2


Le Sabre de sang - 2

Tome 2 du cycle : Histoire de Tiric Sherna
ISBN : 978-295349983-4
Catégorie : Aucune
Auteur : Thomas Geha

Laissé pour mort, Kardelj est repêché par des pirates samanciens auxquels il va se joindre.
Très vite, il devient le second du capitaine, Asukil. Mais un lourd secret va le conduire, après quelques années, à fuir de nouveau. Pendant ce temps, Tiric, devenu puissant grâce au sabre maudit continue ses conquêtes, mettant le pays à feu et à sang.
Poussés par les aléas d’une destinée qu’ils ne maîtrisent pas, Tiric et Kardelj, les deux anciens amis, verront leur chemin se croiser à nouveau, manipulés par des puissances qu’il ne soupçonnent même pas.

Critique

Par Belgarion, le 23/05/2011

Charlie Chaplin aimait à dire qu’un bon acteur sait mettre de l’émotion dans l’action et de l’action dans l’émotion. Cette phrase s’applique aussi parfaitement aux écrivains et notamment à cette conclusion du dytique de Thomas Geha.
Ce second livre s’inscrit dans la lignée des aventures de Tiric en adoptant cette fois-ci le point de vue radicalement opposé de Karedj, devenu la némésis de Tiric.
Vibrant d’émotion, bouillonnant de fureur guerrière, composé d’un maelström de rebondissements épiques, le récit fait la part belle à l’Action avec un grand A. Les péripéties éprouvantes subies par Karedj au cours de son voyage initiatique à destination de la Vengeance constitue une excellente histoire d’heroïc fantasy - genre qui a été ces dernières années sous-utilisé par les auteurs français de l’imaginaire. L’histoire reste classique mais de grande qualité.
La plume de Thomas Geha, alerte et très évocatrice, permet de suivre facilement le récit et donne la possibilité au lecteur de s’adapter aux différentes situations. Néanmoins, la narration sur deux périodes se révèle déstabilisante, frustrante, et apporte peu au récit à proprement parler. De plus, ce système est abandonné une fois passé le premier quart du récit, ce qui contribue à créer une distorsion dans le mode de narration.
Les descriptions de combats et de bataille sont très prenantes, avec moult détails, alors que les descriptions des multiples lieux traversés par le héros permettent quant à elles de mieux découvrir ce monde très riche. Il faut en effet souligner l’intérêt minutieux porté par l’auteur à son univers qu’il approfondit après un premier tome plus superficiel sur ce point. Les passages plus historiques sur les rimaols et les magiciens donnent une profondeur temporelle certaine à l’univers du Sabre de sang.
Mais cette conclusion n’offre pas uniquement de l’action et un univers car elle est aussi très personnelle et met en avant les émotions. Le changement de point de vue constitue un intéressant parti pris de l’auteur qui quitte Tiric, personnage dont on avait fait le tour en un tome, pour se pencher sur le sombre et torturé Karedj aux multiples facettes. Sa quête de vengeance, ses nouveaux amours, ses faiblesses, lui donnent un capital sympathie indéniable. Ce mode de narration à la première personne procure ainsi plus de relief et approfondit le personnage en suivant ses pensées, mais, à l’inverse, les personnages secondaires, quoique intéressants, sont pour certains d’entre eux sous-exploités (Affim et Aaren notamment).
Enfin, le ton de la couverture du tome 2 a changé par rapport au tome 1 et a obligé l’éditeur à modifier au final la belle couverture initiale du tome 1, ce qui est dommage à mon sens. 
La parution du roman de Thomas Geha aux éditions Critic confirme l’impression de bonne surprise. Bien écrit, il se lit facilement. Avec quelques trois cent pages, il serait dommage de passer à côté de cet auteur français prometteur dont le récit nerveux annonce clairement la couleur - rouge sang. Les amateurs d’action et d’aventures seront servis.

7.0/10

Discuter de Le Sabre de sang - 2 sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :