Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > Les Créateurs


Les Créateurs

ISBN : 978-295349987-2
Catégorie : Aucune
Auteur : Thomas Geha

Il était une fois rien du tout. Il était une fois six histoires où des hommes et des femmes se trouvent confrontés à des situations improbables, quoique étrangement familières. Et si vous pouviez faire revivre un être disparu ? Et si votre rêve le plus fou pouvait se réaliser ? Et si votre vie était factice ? Et si l’amour n’était qu’un éternel recommencement ? Et si… Voulons-nous vraiment connaître le jardin secret des personnes que l’on aime ? Quel prix sommes-nous prêts à payer pour le découvrir ?
Toutes les vies animées au cœur de ces pages participent à la création d’univers originaux ou alternatifs, proches du nôtre ou éloignés, réalistes ou fantasmagoriques. Mais tous ces univers, tous ces personnages introduisent les mêmes questions essentielles : qui sommes-nous et d’où venons-nous ? Qui donc se cache derrière nos existences et nos destins ? Les nouvelles composant ce recueil ne tentent pas de répondre à ces questions, elles les explorent avec toujours la même ambition : découvrir qui nous sommes au travers de notre humanité.

Critique

Par Phooka, le 29/04/2012

Comme toujours, le style Geha a fait mouche et ce recueil de six nouvelles se lit en un rien de temps.
Des nouvelles au ton fort différent de l’une à l’autre.  
La voix de Monsieur Ambrose : Une virée dans le Paris du XIXème siècle, un univers parfaitement décrit, un acteur au faîte de sa gloire mais qui ne sera jamais un très grand à cause de sa voix qui ne porte pas assez. Et puis, petit à petit, une touche de fantastique, de plus en plus prégnant. Un ton qui fait penser à Lovecraft, avec une fin moins sombre, un vrai plaisir de lecture.
Là-bas : La légende du Golem de Prague revue et corrigée par l’auteur. Une histoire sombre et triste, mêlant avec bonheur (ou plutôt malheur dans ce cas) l’amour et le fantastique. L’atmosphère de la nouvelle est envoûtante, voire ensorcelante.
Copeaux : Sans doute l’une des plus belles nouvelles du recueil. Un conte intimiste en pays de Bretagne. Un conte de Noël pas comme les autres, traversé par de véritables moments d’émotion. Une histoire triste et belle à la fois, là encore. On ne peut pas rester insensible à la vie de cette petite fille recueillie par ses grand-parents. En quelques pages, Thomas Geha nous présente une héroïne et surtout un grand-père que l’on n’oubliera pas de sitôt.
Bris : une histoire d’amour et de voyage dans le temps qui tranche énormément, après Copeaux. Elle se lit assez vite et s’avère à la fois très moderne dans le ton mais également déroutante.
Dans les jardins : un texte superbe, grâce là encore à une approche intimiste. Thomas Geha signe le portrait d’un homme et de son jardin dans un coin reculé de Bretagne. Il se dégage de l’ensemble une poésie à couper le souffle, rehaussée d’une pointe de fantastique parfaitement dosée. C’est magnifique et c’est à découvrir absolument.
Sumus Vicinae conclut le recueil.  Une histoire de voisine et d’orteil, que le lecteur a bien du mal à comprendre, mais peu importe, il faut se laisser emporter par le récit superbement servi par la plume de Geha. Un pur bonheur de lecture. Pourquoi chercher plus loin ? Pourquoi chercher à comprendre ? On ne cherche pas à expliquer le bonheur, non ?
Vous l’aurez compris, avec la publication de cet ouvrage atypique, les éditions Critic donnent une fois de plus la parole à une voix qu’il ne faudrait surtout pas oublier dans le paysage français des auteurs de SFFF. La magie est bel et bien là. 

7.5/10

Discuter de Les Créateurs sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :