Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Le Seigneur des isles > La Reine des démons


La Reine des démons

Titre VO: Queen of Demons

Tome 2 du cycle : Le Seigneur des isles
ISBN : 978-281120115-9
Catégorie : Aucune
Auteur : David Drake (Proposer une Biographie)

Garric, Sharina et leurs compagnons n’en ont pas fini avec les forces du mal ! L’Homme au Manteau, le magicien vieux de mille ans, a été vaincu, mais un roi et une reine avides de pouvoir convoitent toutes les terres connues. Garric doit prouver au monde -et à lui-même- qu’il est digne d’être roi. Sharina devra conquérir son indépendance. Cashel a pour mission de sauver une princesse des griffes d’un sorcier maléfique et, de son côté, Ilna, va devoir décider à qui profitera sa puissante magie. Souvent séparés au fil de leurs aventures, ayant chacun un combat à mener, tous seront appelés à accomplir des actes de grande bravoure et à faire face à leurs faiblesses, pour n’en devenir que plus forts.

Critique

Par Gillossen, le 09/07/2009

Voilà le deuxième tome de la saga épique de David Drake, Le Seigneur des isles, qui se veut capable de rivaliser avec les pointures du genre, que ce soit en qualité et/ou en terme de ventes…
Sans doute plein de bonnes intentions, l’auteur ne nous avait pas entièrement convaincus avec son galop d’essai, loin de là. Les choses sont-elles différentes cette fois ?
Pas vraiment. Sur le fond comme sur la forme, cette suite ressemble beaucoup au tome initial, ne serait-ce que par sa structure et le ton des aventures de ses héros. Il en résulte d’ailleurs une certaine confusion, Drake ne jonglant pas toujours avec adresse avec ces personnages et la fadeur se dégageant d’une partie d’entre eux n’est pas véritablement atténuée par un ton très premier degré pour des péripéties souvent caricaturales et déjà vues justement ailleurs, souvent en mieux.
À partir de là, comme dans le premier tome, une fois de plus, l’auteur semble vouloir se rattraper sur le plan de la quantité. Plus de rencontres impromptues, plus de retournements de situation, plus d’action, de magie, de retrouvailles, de déchirements… Mais le rythme soutenu (si l’on fait exception du premier quart de l’ouvrage, où il est surtout question de « relancer la machine »), une plume plutôt correcte, bien que tentée par le verbiage, ou bien encore quelques touches d’originalité – on songe de temps à autre plus à Howard qu’à Jordan – indéniablement présentes ici ou là ne font pas tout.
Outre des personnages sans réelle étoffe qui n’évoluent guère malgré les 600 pages qui leur sont offertes, il est pour ainsi dire impossible de passer sous silence les facilités et les faiblesses récurrentes de la trame de l’intrigue, qui semble parfois prête à défier la logique elle-même.
En voilà un défi épique, que l’auteur paraît tout indiqué pour relever ! Mais regrettable travers, et ce d’autant plus que cette histoire possède un petit quelque chose qui aurait mérité un meilleur traitement global…
L’accession en première division n’est donc pas pour cette fois !

5.0/10

Discuter de La Reine des démons sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :