Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Les aventures de Georges Hercule Bélisaire Beauregard > La nuit des égrégores


La nuit des égrégores

Tome 3 du cycle : Les aventures de Georges Hercule Bélisaire Beauregard
ISBN : 978-207046469-2
Catégorie : Jeunesse
Auteur : Hervé Jubert

Le tournoi des ombres entraîne Georges Beauregard en Égypte où un canal va être inauguré, à Suez, en présence des dirigeants des plus grandes puissances. Un étrange phénomène est en effet signalé dans le désert. Se peut-il qu’une menace pèse sur l’événement, voire sur le monde? Et tout cela pourrait-il avoir un rapport avec les tragiques incidents qui menacent la Féerie, à Paris? Beauregard, aidé de ses compagnons, ne va pas chômer. Surtout s’il souhaite, en plus, découvrir enfin la vérité sur ses origines. 

Critique

Par Sylvadoc, le 02/06/2016

Sans pour autant constituer le point final de la série, ce troisième tome - car nous espérons que ce ne sera pas le dernier - conclut de belle manière les aventures de Georges Hercule Bélisaire Beauregard.
Moins centré d’ailleurs sur le héros que sur ses acolytes, ce tierce ouvrage essaie de clore une à une les interrogations disséminées au cours des deux premiers romans. Mais les réponses du Docteur Jubert sont comme les réponses scientifiques. Elles posent des questions plus qu’elles n’y répondent ! C’est ainsi qu’en terminant la dernière page nous sommes un peu frustrés, agacé par le soin sadique avec lequel l’auteur joue avec nos nerfs.
Pour autant, on prend un vrai plaisir à déambuler avec la bande de l’hôtel du Mont-Rouge, une ligue des Gentlemen Extraordinaires revisitée mais bien plus sympathique. C’est avec eux que l’auteur ouvre les portes de son univers que l’on devine velu. Fi de Sequana ou de New London, nous abordons maintenant l’étendue du globe, de l’Egypte au Nouveau-Monde en passant par les steppes mongols et, pourquoi pas, les couloirs du Temps.
L’intrigue, comme dans le deuxième roman, n’est pas une fin mais un moyen pour l’auteur de nous interroger sur nos angoisses. Que doit-on faire si la vérité d’une réponse ne nous plaît guère ? Doit-on céder à la folie comme Titania ? Ou plutôt faire comme Isis et affronter l’oeil mystérieux de Sequana pour arrêter d’essayer d’oublier ?

 

 

7.0/10

Discuter de La nuit des égrégores sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :