Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Le Monde de Recluce > La Mort du chaos


La Mort du chaos

Titre VO: The Death of Chaos

Tome 3 du cycle : Le Monde de Recluce
Partie 2 de "The Death of Chaos"
ISBN : 978-291515958-5
Catégorie : Aucune
Auteur : L. E. Modesitt, Jr.

Grâce à une immense réserve de Chaux accumulée au fil des siècles, l’empire d’Hamor a lancé une terrifiante armada de navires à vapeur à la conquête du monde. A la tête des forces de Candar, Lerris doit faire appel à sa magie la plus puissante et effectuer des choix désespérés pour sauver les siens… Alors que ceux qui l’ont banni autrefois l’appellent à l’aide, il découvre le terrible secret que les Maîtres dissimulent depuis toujours aux yeux de tous : seule la destruction des fondements de Recluce mettra fin au déferlement du Chaos sur le monde.

Critique

Par Belgarion, le 25/07/2007

Après un premier tome agréable à lire mais pas révolutionnaire et un second très décevant, je m’étais donné l’objectif de lire ce troisième tome pour me faire un avis définitif sur cette série en forme de montagnes russes : les hauts et les bas s’enchaînent en fonction des variations de l’intrigue.
Après lecture cependant, force est de cosntater que l’auteur a relevé le niveau en développant un histoire beaucoup plus complexe et intéressante que dans le tome 2. Les plans d’invasion de l’empereur d’Hamor sont enfin révelés, et pour les contrer cette fois il n’y a pas de massacres interminables comme dans le dernier livre de Feist mais une mise en lumière plus subtile des conséquences de l’invasion. Le thème central de l’équilibre Ordre/Chaos est des plus intriguants et présente de nombreuses particularités et répercussions qui ne peuvent qu’amener le lecteur à poursuivre pour connaître le fin mot de l’histoire à travers les yeux de Lerris. La maîtrise du suspense et de l’histoire sont donc indéniables.
J’ai trouvé les nouveau personnages plus intéressants que la plupart des personnages du second tome, notamment le général ennemi qui possède une bonne part d’ombre et de lumière. Il est important de noter toutefois l’exception de l’empereur en lui-même qui reste malheureusement des plus caricatural. Lerris, toujours égal à lui-même se contente dans un premier temps d’être le spectateur passif de tout cela avant de se lancer -enfin- dans la bataille.
Il y a donc quelques maladresses donc quant aux caractères. De même, en dépit d’une bonne syntaxe il est dommage que l’auteur détruise parfois son effet de surprise en s’étendant en long et en large sur certains points peu essentiels : ces longueurs, si elles ne gênent en rien la lecture peuvent cependant agacer à certains passages.
Pour terminer direz-vous: quel est mon verdict sur cette série ? Le fait est que je ne peut me prononcer avec du très bon et du mauvais côté à côte, dont la proportion varie au fil des romans. Le monde et ses principes sont cependant suffisamment bien construits pour trouver plaisir à y entrer en dépit des autres défauts. Le problème reste le grand nombre de volumes : que va pouvoir bien raconter l’auteur de novateur pour construire une telle bibliographie ? La question reste posée.

7.0/10

Discuter de La Mort du chaos sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :