Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > La Couronne des sept royaumes > La Guerre des clans


La Guerre des clans

Titre VO: Shapers of Darkness

Tome 8 du cycle : La Couronne des sept royaumes
Partie 2 de "Shapers of Darkness"
ISBN : 978-275640126-3
Catégorie : Aucune
Auteur : David B. Coe

La guerre, si minutieusement préparée par le Tisserand et ses troupes rebelles, a enfin éclaté : les principaux royaumes Eandi sont engagés les uns contre les autres dans un conflit d’où ne peut jaillir que la ruine. Le cerveau de la conspiration voit son but approcher. Mais son rêve - rétablir, sous sa férule, la souveraineté du peuple Qirsi - est en réalité plus menacé que jamais.
Les cours Eandi savent maintenant que Tavis de Curgh a été injustement accusé du meurtre de sa promise, première victime des intrigues mortelles du Tisserand. Après s’être échappé des geôles où on l’a torturé, le jeune homme s’est employé à retrouver le véritable assassin de Lady Brienne pour le passer au fil de l’épée, aidé en cela par Grinsa jal Arriet, un puissant magicien Qirsi.
Aujourd’hui, c’est à son tour de seconder Grinsa, lancé dans une quête désespérée pour découvrir l’identité du Tisserand. Il faut agir vite car les conspirateurs, en attisant la méfiance des uns et des autres, savent fragiliser les alliances pourtant solidement nouées par les seigneurs Eandi. Tout espoir n’est donc pas perdu pour les 7 royaumes.

Critique

Par Belgarion, le 23/06/2008

Après un tome de transition la Guerre des clans laisse exploser le plein potentiel de la série avec le début du déclenchement réel des hostilités. Chaque pion est à sa place dans ce jeu d’échec mortel à l’échelle d’un continent et les premiers affrontements sérieux font leur lot de victimes.
Que ce soit au niveau du siège violent et insoutenable de Numar sur Dantrielle, ou bien des déboires de Crésenne qui craint pour sa vie et celle de son enfant, ou encore de l’affrontement plein de haine entre Kentigern et Mertesse, ce tome 8 ne manque pas de combats et d’action. De même le Tisserand révèle une part plus sombre de sa personnalité et s’affirme d’autant plus comme un ennemi redoutable que personne ne peut abattre. Les multiples pistes scénaristiques sont lancées et il reste maintenant à les faire aboutir mais l’issue reste très incertaine.
De plus, la plume très imagée de l’auteur ne rend pas le lecteur simple spectateur des évènements mais il réussit à le rendre partie prenante pour les faits et causes des héros pris dans la tourmente. Ainsi, il parvient à nous faire ressentir toutes les émotions des assiégés et leurs difficiles conditions face à l’imagination sinistre des assaillants avec une grande netteté et un talent de conteur consommé. Certaines scènes dures comme le viol mettent plus l’accent sur les tourments psychologiques de la victime, pour autant sans verser dans la description physique crue.
La qualité est décidément au rendez-vous et place la série très haute dans les parutions de high fantasy. Il ne manque plus qu’une continuation de la sortie en poche pour élargir encore plus le public de ce cycle qui gagne à être connue.

8.0/10

Discuter de La Guerre des clans sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :