Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycles Fantasy >La Couronne des sept royaumes

La Couronne des sept royaumes

Titre VO: Winds of the Forelands (Ce Cycle est Terminé)

Auteur : David B. Coe

En janvier 2013, les éditions J’ai lu ont entamé la publication d’une nouvelle édition du cycle, au format intégral.

La Couronne des sept royaumes

Le Complot des magiciens

C’est avec une impatience doublée d’une légère angoisse que le jeune Tavis, fils du duc de Curgh, voit se rapprocher au-delà des remparts les joyeuses banderoles du festival. Lors de cet événement, en effet, les adolescents sont soumis à l’épreuve de la révélation, durant laquelle les Glaneurs Qirsi, de mystérieux magiciens dévoilent à chacun une partie de son futur destin.
On a toujours répété à Tavis qu’il deviendrait Duc, puis roi, à la suite de son père. Et si la Révélation lui apprenait le contraire ? Lorsqu’il ressort de son entrevue avec le magicien Qirsi, Tavis n’est plus le même homme : ce que lui a révélé le Glaneur est si terrible, si effrayant qu’il refuse de le croire…
Mais peut-on lutter contre sa destinée ?

-> Lire le premier chapitre

La Couronne des sept royaumes

Le Prince Tavis

Le spectre de la guerre civile a étendu son ombre glaciale sur le royaume d’Eibithar. Le mariage qui devait sceller l’union entre les puissants duchés de Curgh et de Kentigern a versé dans l’horreur lorsque la jeune Brienne de Kentigern a été retrouvée assassinée, au lendemain du banquet de noce, dans le lit de Tavis de Curgh. Ce dernier a beau clamer son innocence, toutes les apparences sont contre lui. Mais Grinsa, le Glaneur qui a autrefois supervisé la révélation de Tavis, et qui sait que le destin du jeune homme n’est pas celui d’un assassin, le croit. Lui seul sent que la guerre imminente fait partie d’un plan encore plus ambitieux…

La Couronne des sept royaumes

Les Graines de la discorde

Lentement, mais sûrement, le Tisserand étend la toile de ses intrigues, après le royaume d’Eibithar, c’est au tour de celui d’Aneira d’attirer son attention. En quelques mois, usant des méthodes qui l’ont si bien servi jusqu’ici, il gangrène le pays, fruit trop mûr qui ne demandera plus qu’à être cueilli en temps voulu.
Pour la première fois pourtant, les Eandi et les Qirsi qui leur sont restés fidèles se doutent de quelque chose : trop de morts suspectes, trop de disparitions inexpliquées… Grinsa et Tavis, toujours en quête de l’assassin de Brienne, parviennent en Aneira au moment où l’on découvre le suicide du roi Carden. Cette mort imprévisible porte la marque du Tisserand, mais comment le prouver en ce pays ennemi ?

-> Lire le premier chapitre

La Couronne des sept royaumes

Le Combat des innocents

Au sein des cours des sept royaumes, la conspiration Qirsi n’a plus rien d’une rumeur. Le meurtre de Brienne, le suicide du roi Carden, les bourses d’or que l’on retrouve dans certaines poches… Autant de pièces du puzzle qui ne demandent qu’à être rassemblées. Pourtant, rares sont ceux qui ont l’esprit assez clair pour mesurer l’ampleur de la menace. Parmi eux, Tavis, le prince au visage couturé de cicatrices, sait qu’il a peu de chance d’être écouté. Ailleurs, Keziah, elle-même Qirsi, décide de prendre de gros risques en rejoignant les rangs de la conspiration pour mieux la déjouer de l’intérieur. Elle ignore, hélas, que le Tisserand est capable de lire dans les esprits de ceux qui s’engagent à ses côtés…

La Couronne des sept royaumes

Les Fruits de la vengeance

En mettant au monde l’enfant de Grinsa entre les murs mêmes du château de Glyndwr, Cresenne bouleverse les plans de la conspiration Qirsi, dont elle était jusque-là un élément des plus actifs. Mais pour l’amour de sa fille, elle se rend au roi d’Eibithar et, sous la contrainte, lui livre des informations décisives. Est-il encore temps d’agir ? Alors que les royaumes d’Aneira et de Braedon s’apprêtent à déclarer la guerre à Eibithar, certains nobles se méfient tant de leurs conseillers Qirsi qu’ils les emprisonnent sans discernement. Une décision mal avisée, qui risque de mettre définitivement le feu aux poudres.

La Couronne des sept royaumes

Le Sang des traîtres

Quel soulagement pour Tavis de Curgh, enfin innocenté du meurtre de lady Brienne par les aveux de Cresenne ! Au mépris de toute prudence, celle-ci choisit de collaborer avec le roi en lui révélant l’existence du Tisserand qui dirige la conspiration Qirsi. La confrontation est devenue inévitable.
Toute cette agitation est bien loin des préoccupations du duc de Galasten qui donnerait cher pour monter sur le trône d’Eibithar. Mais en jetant son ministre dans les bras des rebelles, il ne se doute pas qu’il paye ses ambitions au prix fort.
Car, dans les autres royaumes, le complot progresse. À Sanbira, par exemple, où le défunt ministre, Kreazur, fait toujours parler de lui. Diani fête la mort du traître comme il se doit, mais tous ne partagent pas son avis. Certains en viennent même à croire que le mouvement Qirsi est responsable de sa mort.
Sur l’échiquier des Sept Royaumes, les pions continuent de se livrer une bataille aussi acharnée que sournoise. Mais, cette fois, les pièces maîtresses entrent enfin en jeu. Quelle tour tombera la première ?

La Couronne des sept royaumes

L' Armée de l'ombre

La guerre est déclarée !
Les intrigues du Tisserand portent enfin leurs fruits : les cours Eandi, en proie à de violentes dissensions et à la confusion la plus totale, sont mûres pour l’invasion. Eibithar, pris en tenaille entre la flotte de Braedon et l’armée d’Aneira, s’apprête à livrer un combat qui sera sans doute le dernier, alors même que le duc de Galdasten complote contre le roi Kearney pour lui ravir le pouvoir. En Aneira, le régent est sur le point d’écraser les ducs rebelles à son autorité. Le Tisserand peut se réjouir : victimes de leur bêtise, les cours Eandi seront bientôt trop faibles pour résister à son ultime assaut.
Mais tout espoir n’est pas perdu. Kentigern, enfin sorti de son aveuglement sur le meurtre de sa fille Brienne, prend la mesure de sa trahison. Parviendra-t-il à faire machine arrière ? Comme lui, les monarques les plus éclairés comprennent à présent la nature de la menace. Soutenus par des sorciers Qirsi restés loyaux, Grinsa en tête, ceux-ci n’ont plus d’autre choix que de se tenir prêts, l’heure venue, à se dresser contre le Tisserand et son armée de l’ombre.

La Couronne des sept royaumes

La Guerre des clans

La guerre, si minutieusement préparée par le Tisserand et ses troupes rebelles, a enfin éclaté : les principaux royaumes Eandi sont engagés les uns contre les autres dans un conflit d’où ne peut jaillir que la ruine. Le cerveau de la conspiration voit son but approcher. Mais son rêve - rétablir, sous sa férule, la souveraineté du peuple Qirsi - est en réalité plus menacé que jamais.
Les cours Eandi savent maintenant que Tavis de Curgh a été injustement accusé du meurtre de sa promise, première victime des intrigues mortelles du Tisserand. Après s’être échappé des geôles où on l’a torturé, le jeune homme s’est employé à retrouver le véritable assassin de Lady Brienne pour le passer au fil de l’épée, aidé en cela par Grinsa jal Arriet, un puissant magicien Qirsi.
Aujourd’hui, c’est à son tour de seconder Grinsa, lancé dans une quête désespérée pour découvrir l’identité du Tisserand. Il faut agir vite car les conspirateurs, en attisant la méfiance des uns et des autres, savent fragiliser les alliances pourtant solidement nouées par les seigneurs Eandi. Tout espoir n’est donc pas perdu pour les 7 royaumes.

La Couronne des sept royaumes

L' Alliance sacrée

Alors que les armées Eandi convergent en Eibithar pour repousser l’invasion des 7 royaumes par les forces impériales, les rebelles Qirsi rejoignent la lande où doit se dérouler l’ultime bataille voulue par leur chef. A Braedon, l’heure est enfin venue pour le Tisserand de se révéler : Dusaan abat ses cartes, renverse l’empereur et prend le contrôle du palais. De là, il enchaîne les victoires : c’est bientôt toute la ville qui tombe sous ses coups, puis la flotte impériale elle-même. L’armée Qirsi avance inexorablement, détruisant tout sur son passage, et ralliant toujours plus de sorciers. Sur le champ de bataille, Grinsa échoue à convaincre les nobles de faire front commun contre la menace Qirsi. Impuissant, il regarde les armées s’entre-tuer et doute de pouvoir vaincre le Tisserand. Mais Kearney, son roi légitime, va bénéficier d’un soutien inattendu : des Qirsi hostiles à la tyrannie du Tisserand lui sont restés fidèles. Pour l’emporter, Eandi et Qirsi doivent s’unir et combattre jusqu’à la mort.

La Couronne des sept royaumes

Le Pacte des justes

L’affrontement final a commencé. Le Tisserand à l’origine de la conspiration Qirsi s’est enfin révélé au monde et a rassemblé autour de lui ses armées rebelles. Bien qu’inférieures en nombre, celles-ci sont dix fois plus puissantes que celles de leurs adversaires. Les êtres à la peau pâle opposent aux glaives et aux haches des Eandi la magie du feu qui emporte tout sur son passage, celle du Façonnage qui brise les lames et les membres comme de vulgaires brindilles, celle des brumes et des vents qui détourne les flèches, ou encore celle du langage des animaux pour effrayer leurs montures… Autant de tours de passe-passe qui les rendent invincibles contre de simples mortels. Un seul homme, Grinsa Jal Arriet, est capable de leur opposer une résistance. Lui aussi est un Tisserand. Entourés de quelques Qirsi restés fidèles aux cours Eandi, il sait qu’il doit tenter le tout pour le tout s’il veut mettre le tyran hors-jeu. Mais même cela ne suffira peut-être pas si les seigneurs Eandi ne parviennent pas à mettre de côté leurs rancunes -habilement attisées par les rebelles- pour faire front commun contre l’ennemi. Parviendront-ils à sauver de la ruine les 7 royaumes ?

Discuter de La Couronne des sept royaumes sur le forum.


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :