Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Les Chroniques pourpres > L'Heure du dragon


L'Heure du dragon

Tome 3 du cycle : Les Chroniques pourpres
ISBN : 978-291554999-7
Catégorie : Aucune
Auteur : Alexandre Malagoli

La Septième étoile s’est élevée dans le ciel de Genesia, et déjà rien n’est plus pareil. D’anciennes créatures s’éveillent dans le monde des rêves et les magiciens perdent subitement leurs pouvoirs. Les rebelles de la république préparent l’assassinat du roi Bassianus… avec la complicité de sa propre fille. Mais ils ne sont pas les seuls à vouloir profiter du chaos pour prendre le pouvoir. Le monde est prêt à basculer. Au cœur de ces complots, le jeune Evan cherche dans les ruelles de la cité de Farnesa l’étrange vieillard qui lui donna rendez-vous au début de son incroyable voyage. L’heure des révélations est en effet venu. Evan et ses amis doivent se rendre à la cour d’Orlande, où le Conclave désignera l’élu des Anciens Rois, pour guider les armées du monde libre. La guerre contre Sü’adim, l’effroyable menace surgie de la nuit des temps, pourra alors commencer.

Critique

Par Belgarion, le 10/10/2006

L’Heure du dragon sort enfin réellement du sentier jusque là très classique tracé par les deux premiers tomes, et le cycle atteint ainsi une personnalité propre qui va au-delà de simples noms de lieux et de peuples originaux.
En effet, le ton du récit devient plus sombre, avec des morts et de nombreuses trahisons. De même, l’arrivée de personnages nouveaux ou jusque là entraperçus tels que les anciens rois donne une nouvelle impulsion au récit en le lançant vers des voies détournées. Si certaines révélations ne constituent pas vraiment des surprises, l’auteur a malgré tout su nous ménager certains rebondissements insoupçonnés qui illustrent ses talents de conteur imaginatif.
D’autre part, le destin des deux personnages principaux prend une tournure intéressante et incertaine. Ainsi, le héros Evan devient moins énervant, plus mature (tout du moins un petit peu plus qu’avant) alors qu’il acquiert un relief plus contrasté que jusqu’alors. Caessia quant à elle suit une voix plus sombre qui révèle des facettes de sa personnalité pour le moins inquiétantes.
Le style d’écriture de l’auteur reste assez simple, trop parfois pourrait-on dire, avec des phrases courtes mais percutantes qui illustrent mieux les émotions et sentiments des personnages de manière plus subjective.
Avec l’Heure du dragon le cycle n’en devient pas révolutionnairement original quoi qu’il en soit, et les défauts des critiques précédentes ne disparaissent pas totalement. Ainsi, ceux qui connaissent bien la fantasy et qui n’aiment pas spécialement les cycles tels que la Belgariade ou le Secret de Ji ne risquent pas de devenir de grands admirateurs du cycle. Néanmoins, les Chroniques pourpres acquièrent ici une épaisseur propre, avec un récit bien dosé et des personnages plus attachants qui en font un bon cycle de fantasy initiatique alors que le premier tome laissait présager d’un cycle beaucoup plus médiocre.

6.0/10

Discuter de L'Heure du dragon sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :