Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Les Chroniques des elfes > L'Elfe des terres noires


L'Elfe des terres noires

Tome 2 du cycle : Les Chroniques des elfes
ISBN : 978-226508577-0
Catégorie : Aucune
Auteur : Jean-Louis Fetjaine

Trente ans avant Le Crépuscule des elfes, le monde s’enfonce inexorablement dans la guerre. Lliane, princesse héritière des elfes d’Eliande, est retenue prisonnière dans les Terres noires. Horrifiée par la sauvagerie et la cruauté de ses habitants, elle doit lutter pour sa survie… et pourtant elle découvre peu à peu que les orcs, gobelins et autres monstres au service de Celui-qui-ne-peut-être-nommé sont plus proches d’elle qu’elle ne l’aurait cru.
Pour Lliane, le seul espoir d’évasion est au prix d’une improbable alliance, alors même que les royaumes des hommes et des elfes, désunis et minés par la trahison, doivent se préparer à la plus effroyable des menaces.

Critique

Par Gillossen, le 11/04/2009

Le sort de Lliane se découvre un peu plus dans ce deuxième tome, tandis que le parcours jusque-là inconnu de la reine des elfes nous aide à mieux comprendre comment celle-ci a pu devenir celle que nous connaissions bien – encore que, est-ce seulement possible ? – depuis Le Crépuscule des elfes.
Pour cette suite, Jean-Louis Fetjaine reprend son histoire là où il l’avait laissée précédemment, mais de toute évidence, le premier tome n’était qu’une mise en bouche, une façon pour l’auteur de poser des bases légèrement différentes de sa première trilogie, pour mieux accompagner le lecteur.
L’auteur livre ici un roman bien plus dense que le précédent : des intrigues plus poussées aux fils plus variés, un univers plus tangible, plus développé, et à la dimension fantasy établie tout en retrouvant ses spécificités passées, une Lliane légèrement moins mise en avant, et dont ce léger retrait offre donc un peu plus de lumière à d’autres personnages (on retrouve ainsi, par exemple, Gorlois…) qui ne laissent généralement pas passer leur chance…
Au fur et à mesure que l’on avance dans le roman, on se laisse peu à peu happer par l’atmosphère tissée par Jean-Louis Fetjaine, qui dans les pas de Lliane explore des contrées bien sombres, mais aussi, une fois de plus, les méandres de l’âme humaine, toujours par le biais de la religion cherchant à s’imposer aux croyances « païennes ».
Entre deux séquences plus nerveuses, la mécanique de l’histoire se met implacablement en place, tandis que l’auteur parvient à entretenir différents mystères, sans que cela paraisse pour autant artificiel. Après, il faut bien l’avouer, un soupçon de déception ou d’interrogation soulevé par le premier tome, Fetjaine rétablit le cap et signe là un ouvrage de transition solide, efficace, et qui possède son ton propre.
Dommage par contre que l’éditeur persiste dans ce type de couverture, quand Pocket propose pour l’édition du tome 1 quelque chose dans la lignée du Crépuscule des elfes chez Belfond.

6.5/10

Discuter de L'Elfe des terres noires sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :