Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycles Fantasy >Le Cycle de l'ancien futur

Le Cycle de l'ancien futur

(Ce Cycle est En Cours)

Auteur : Denis Duclos

Le Cycle de l’ancien futur est une saga de Fantasy récente. A découvrir, d’autant que les trouvailles et l’originalité ne manquent pas. Quand après les deux premiers tomes, je disais qu’elle n’en était qu’à ses débuts, je me trompais à moitié. L’histoire a continué, mais se termine en quatre tomes, à classer dans les vraies réussites.

Le Cycle de l'ancien futur

Longwor, l'Archipel-Monde

Longwor : un minuscule archipel au nord-est de la Guyane, que les courants marins et les anomalies magnétiques ont caché aux yeux du monde. Augustin Coriac, disparu dans ces parages voici un siècle, y aurait-il surpris des secrets encore plus étranges que ceux qui l’ont guidé jusque-là ? Le premier épisode d’une saga insulaire mémorable, peinture pleine de malice d’un univers de richesses et de surprises, la découverte d’un conteur au talent frais et indéniable qui égale les maîtres anglo-saxons du genre.

Le Cycle de l'ancien futur

L' Épreuve des îles

Dissimulé au reste du monde par les courants marins, l’archipel oublié de Longwor a développé ses propres civilisations, ses propres coutumes, ses propres conflits. Chacune des sept îles de Longwor renferme bien des secrets et grouille de dangers. Augustin Coriac, aventurier et vagabond, découvre le centre de puissance de l’archipel : Clotone, l’île-capitale, siège du gouvernement et des complots les plus effrénés. Mais la venue de cet étranger trop audacieux catalyse les passions et les ambitions. Poussé par les circonstances, Augustin va devoir s’engager aux côtés de ses amis dans la plus terrible épreuve des îles, une triple course semée d’embûches mortelles, dont le but est l’accession au pouvoir suprême.

Le Cycle de l'ancien futur

Pouvoirs et savoirs

Dans ce troisième tome de la série, Augustin doit faire face à des dangers qu’il n’aurait peut-être pas songé avoir à affronter sur Longwor. Mais on ne peut demeurer longtemps à l’abri des aventures quand on se trouve être quelqu’un comme Augustin, quoi qu’on en pense, et quoi que l’on désire vraiment…

Le Cycle de l'ancien futur

Translatador

Et voici que se présente la conclusion de ce cycle. L’action prend toute son ampleur pour une fin des plus intéressantes, qui ne néglige pas les aspects déjà bien affirmés de la trame générale : un humour distillé à bonne dose, et une ambiance de romans d’aventures comme ils ont tant fleuris au XIXe siècle, dans la veine d’un Alexandre Dumas par exemple, ou bien d’un Jules Verne, pour le côté exploration de territoires inconnus et exotiques.


Critique

Par Gillossen, le 29/01/2001

Il est plaisant de lire de la Fantasy en français, mais qui ne provienne pas d’une traduction. C’est déjà en soi assez rare, et par conséquent un atout. Mais ce n’est pas le seul, et Duclos fait preuve d’un réel talent de conteur, marqué par une ironie parfois savemment incisive. Il fait aussi usage de son expérience de sociologue à travers les descriptions d’usages ou de coutumes de l’Ile. Pour ce qui est des références, Le Monde a comparé Denis Duclos à Pratchett et Vance. Pour ma part, j’estime que la référence à Vance est plus correcte ainsi que plus évidente, car l’humour présent dans ces récits ne va pas aussi loin dans la maîtrise de l’abstrait, du loufoque, et de la parodie d’un genre, ce qui n’est pas forcément à prendre comme un défaut. Par contre, le picaresque et le souffle du roman d’aventure est lui totalement abouti. Et c’est vraiment une tentative originale que d’avoir pour une fois choisi le monde réel comme cadre.

8.5/10


Discuter de Le Cycle de l'ancien futur sur le forum.


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :