Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Chronique de Tramorée > Coeur de Tramorée, 1ère partie : Agarta


Coeur de Tramorée, 1ère partie : Agarta

Titre VO: El corazón de Tramórea

Tome 4 du cycle : Chronique de Tramorée
Partie 1 de "corazón de Tramórea"
ISBN : 978-284172621-9
Catégorie : Aucune
Auteur : Javier Negrete

«Toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie.» Citant Arthur C. Clarke, Javier Negrete justifie les révélations qui nous ont été livrées dans Yugaroï, le livre III de la «Chronique de Tramorée». Nous savons désormais que cette épopée fantastique relève aussi de la science-fiction. En voici le dernier volet, Le Cœur de Tramorée, composé de deux livres dont Agarta est le premier.

Dans quelques jours, les trois lunes s’aligneront et le dieu Tubilok ouvrira les portes de l’infernal Pratès. La Tramorée sera anéantie. Et c’est une coalition hétéroclite qui court contre la montre pour y faire obstacle. Kratos et Derguin font route séparément vers la mystérieuse Tartara, la cité interdite au-dessus de l’abîme, avec l’assistance des mages Kalagorinôr. Mille ans après Zémal, le dieu Tariman s’est remis à forger une épée de pouvoir. Hélas Mikhon Tiq, sachant le terrible secret de son origine, semble avoir rallié le camp de Tubilok. Les pièces sont en position sur l’échiquier pour l’affrontement décisif. Certains veulent sauver la Tramorée ou y étendre leur pouvoir, d’autres briguent la domination de la Réalité dans son ensemble. La bataille finale, qui aura lieu sous les flammes rouges du Pratès, au cœur de Tramorée, décidera du sort de plusieurs mondes.

Critique

Par Gillossen, le 06/12/2012

Cette fois, nous y sommes.
Le destin de la Tramorée va désormais se jouer en quelques centaines de pages copieusement garnies.
Qu’il est loin le temps du premier tome et des aventures encore balbutiantes mais prometteuses du jeune Derguin ! Il suffit de parcourir le résumé des tomes précédents - astucieusement narré ici par l’intermédiaire de Kratos et non de façon lambda - pour se rendre compte de l’immensité du chemin parcouru, et pas seulement dans l’apport d’éléments relevant d’ordinaire de la Science-Fiction.
Le lecteur attaque donc La forge de l’épée de feu avec une véritable envie de lever enfin certains mystères et surtout de replonger au cœur de cet univers chamarré et épique en diable. Dans les deux cas, inutile de prolonger le suspense inutilement, pas de quoi être déçu du voyage, bien au contraire. Agarta possède tous les atouts déjà maintes fois mis en avant des tomes précédents du cycle de Javier Negrete mais se concentre avant tout sur son intrigue principale. La dernière ligne droite n’est plus très loin et chacun doit révéler son jeu…
On retrouve également la touche si particulière de l’auteur, cette façon bien à lui de respecter les codes de la fantasy épique tout en restant moderne dans son ton et son exécution. Voilà qui nous fait regretter d’ailleurs de ne pas l’avoir spontanément cité dans notre dernier podcast en date, au moment d’aborder les auteurs d’aujourd’hui capables d’évoluer dans le champ de la fantasy épique sans faire dans la redite ou sans porter le poids d’une trop lourde histoire…
Pas de doute, Agarta constitue bien un premier acte de haute volée et solide sur tous les plans, un vrai délice pour les amateurs d’aventures épiques ne se moquant pas pour autant de ses lecteurs en se contentant de réchauffer une soupe fade et des recettes éculées depuis bien longtemps. Car si les clichés donnent souvent l’impression de ne pas être loin - à la lecture de la quatrième de couverture du roman par exemple - Negrete dispose du talent nécessaire pour nous les faire oublier, quand il ne les retourne pas.
Mais voilà, ce n’est finalement qu’un premier acte malgré tout, puisque Les éditions L’Atalante ont visiblement été contraintes de découper le tome originel en deux… Comme souvent en pareil cas, le choix de ladite coupure est discutable, et on l’aurait presque vue quelques chapitres plus tôt, pour ne pas conclure ce volume de façon aussi abrupte.
L’un dans l’autre, une chose est sûre : on attend la suite…

8.0/10

Discuter de Coeur de Tramorée, 1ère partie : Agarta sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :