Vous êtes ici : Page d'accueil > L'Actualité fantasy

Audrey Petit répond à nos questions !

Par Gillossen, le dimanche 18 février 2007 à 16:22:53

Le mois dernier, nous vous présentions la collection fantasy à venir du Livre de Poche, une collection prise en mains et dirigée par Audrey Petit, déjà bien connue pour ses activités chez Mnémos.
Très occupée, comme on peut évidemment l'imaginer, Audrey Petit a néanmoins trouvé le temps de répondre à quelques unes de nos questions (ne concernant pas uniquement le Livre de Poche par ailleurs), avec des réponses que vous pouvez découvrir dès maintenant en ce dimanche après-midi !
En espérant que cela vous intéresse, merci encore à Audrey pour nous avoir accordé un peu de son temps.

Questions pour Audrey Petit

Tout d'abord, comment vous êtes-vous retrouvée à la tête de cette collection ?

Je travaille dans l'édition de science-fiction et fantasy (à Mnémos) depuis bientôt sept ans. Nous éditons des romans en grand format, puis cédons à nos partenaires des éditions de poche les droits d'exploitation de certains de ces romans. Cela m'a donc permis de rencontrer et de nouer des liens privilégiés avec les différents acteurs du poche, dont le Livre de Poche, qui possède déjà un fonds remarquable en fantasy et qui souhaitait déployer et développer une collection dédiée au genre (parallèlement à celle qui existe en science-fiction et dont s'occupe Gérard Klein). L'opportunité s'est alors présentée de reprendre la succession de Patrice Duvic, qui a signé les premiers nouveaux titres en fantasy.

Qu'est-ce qui dicte vos choix de titres pour le Livre de Poche ?

Mon travail consiste pour le moment à présenter et accompagner les titres choisis par Patrice Duvic. Des titres forts et captivants, d'auteurs connus et reconnus, en majorité anglo-saxons (Jonathan Stroud, Dave Duncan, J.V. Jones, Megan Lindholm, C.S. Lewis et Gene Wolfe), mais avec une proportion réelle de francophones (Pierre Pevel, Alexandre Malagoli et Elisabeth Vonarburg), pour les premières parutions. Sans oublier les remises en vente des « grands maîtres », comme Les Dames du lac de Marion Zimmer Bradley et surtout Bilbo le Hobbit de J.R.R. Tolkien. Un programme auquel je souscris entièrement.
Pour la suite, trois critères au moins dicteront mes choix : mes goûts personnels et le « plaisir » de lecture, critère purement subjectif mais essentiel, l'accueil réservé aux romans en grand format, dans la mesure où une collection de poche a vocation à toucher un très large public, et le souci de proposer la palette de fantasy la plus large et la plus riche possible.

Quels sont les objectifs fixés par Hachette, car on imagine qu'il y en a forcément ?

Hum... Difficile de dévoiler la stratégie interne d'une collection :) ! Disons simplement que l'idée est d'enrichir et de développer la place occupée par la fantasy au sein du catalogue du Livre de Poche, en créant une collection à part entière, avec ses repères éditoriaux et graphiques ; et d'être, bien sûr, un acteur essentiel et incontournable des littératures de l'imaginaire en France !

Comment concilier cette collection avec votre travail chez Mnémos ? On vous imagine débordée !

Débordée, oui, plutôt. Mais le travail est complémentaire et passionnant. Tout dépendra ensuite de la façon dont évoluent les choses. Rien n'est jamais figé, dans l'édition, les choses bougent sous l'impulsion d'idées, de projets...

D'ailleurs, comment se porte Mnémos ? 2006 a vu la célébration de vos 10 ans et des grands formats remaniés.

Mnémos se porte bien. Nous arrivons à un bon équilibre entre les parutions anglo-saxonnes et francophones, et notre catalogue propose une palette riche des littératures de l'imaginaire, entre la fantasy, la science-fiction, l'uchronie... Le format remanié semble plaire, le travail avec les auteurs s'approfondit et se précise, et nous occupons une place de choix au sein des éditeurs d'imaginaire.

Comment évolue selon vous le marché de la Fantasy en France ? De « nouveaux » éditeurs se multiplient.

La fantasy commence à peine à conquérir ses territoires en France... Des espaces largement plus vastes lui sont consacrés outre-manche et outre-atlantique, ainsi qu'à la science-fiction, d'ailleurs. Les phénomènes cinématographiques récents, le boom de la fantasy en littérature jeunesse, l'apparition régulière de titres fantasy dans les listes des meilleures ventes laissent espérer de bonnes choses pour la suite. L'activité éditoriale autour du genre est un signe de richesse et garantit une offre diversifiée.

Et enfin, que peut-on vous souhaiter pour 2007 ?

eh bien... amour, santé, joie, bonheur ? :) Plus sérieusement, que le public des littératures dites de l'imaginaire soit au rendez-vous, gourmand et curieux, avide de lectures, et que la collection dédiée du Livre de Poche soit un succès.


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :