Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Manga Fantasy >Le Nouvel Angyo Onshi

Le Nouvel Angyo Onshi

Titre VO: Shin Angyo Onshi (Ce Cycle est Terminé)

Dessinateur : Yang Kyung-Il (Proposer une Biographie)
Auteur : Youn In-Wan (Proposer une Biographie)
Le Nouvel Angyo Onshi

Les Origines

Vous avez suivi les mésaventures de cet ancien militaire dans la série Le Nouvel Angyo Onshi.
Ce supplément vous propose un retour vers le passé pour découvrir comment Mon-Ryong, un jeune vétérinaire amoureux de la belle Chun-Yang, l’écuyer, Kewil-Hyang, Hemosu et Mun-Su se sont rencontrés et ont parcouru un bout de chemin ensemble…

Le Nouvel Angyo Onshi

Tome 1

Il était une fois un royaume appelé Jushin. Les Angyo Onshi étaient des agents secrets de ce royaume. Ces représentants de l’empereur voyageaient incognito à travers le pays, punissant les gouverneurs injustes et secourant les plus démunis. C’était en quelque sorte, des justiciers officiels. Mais un jour, le royaume de Jushin disparut… Aujourd’hui, un Angyo Onshi solitaire parcourt ce pays à la dérive.

Le Nouvel Angyo Onshi

Tome 2

Mun-Su fait escale dans une cité assiégée par les Yojins, des bandits sans foie ni lois. La ville résiste tant bien que mal grâce à la vaillance et à la bonté du jeune gouverneur qui en a la charge. Mais cela ne semble pas une fois de plus du goût de l’Angyo Onshi…

Le Nouvel Angyo Onshi

Tome 3

Shin Angyo se baigne dans une source chaude qui semble appartenir à un curieux personnage prétendant être le plus grand écuyer magicien. Il essaye alors par tous les moyens de mettre Mun-su à terre. Pendant ce temps Chun-Hyang son Sando, se baigne tranquillement…

Le Nouvel Angyo Onshi

Tome 4

Ignorant que Sando vient à son secours, Mun-su s’évade de sa cellule et part accomplir sa mission. Toutefois sans son manai, le combat risque d’être difficile. Pour Sando, son combat Wonsul n’est pas des plus aisé non plus, car son épée Salyongdo est invisible et son porteur des plus doué.
Maintenant libéré l’Angyo Onshi doit affronter, la terrible magicienne Wonhyo qui va montrer toute l’étendu de son pouvoir. Mais sans le savoir Mun-su sera aidé dans sa tache par une aide imprévue…

Le Nouvel Angyo Onshi

Tome 5

Son mahai brisé, Mun-su et ses compagnons partent pour la région des sept pics afin de le faire réparer. Sur le chemin ils croiseront un tigre qui parle, Mun-su mangera des champignons empoisonnés et fera la connaissance de Nonge une belle prostituée pour finir par tomber sur Mango, qui accompagne Ajité lui aussi sur le chemin des sept pics…

Le Nouvel Angyo Onshi

Tome 6

Perdu dans la région des sept pics, Mun-su parvient à trouver le forgeron capable de lui réparer son mahai, toutefois, celui accepte à la seule condition que Mun-su, arrive à rendre heureuse, Pyong Gan, la fille du gouverneur, tout en l’empêchant d’épouser celui qu’elle aime plus que tout, un certain Ondal. Et cela sans l’aide de ses compagnons…

Le Nouvel Angyo Onshi

Tome 7

Mun-su est parvenu à libérer Pyong-gan de ses illusions mais les occidentaux sont dans la place t réclament l’abdication du nouveau gouverneur.
Sando et l’écuyer arrive au même moment apportant à Mun-su son nouveau manhai, plus puissant que le précédent…

Le Nouvel Angyo Onshi

Tome 8

Sando abandonne Mun-su pour devenir plus forte et retourne affronter Marlène, la redoutable escrimeuse occidentale. Pendant ce temps Mun-su et l’écuyer partent sur les traces des Walbin afin de libérer Miss Fang. Mais avant leur départ, Wonsul que l’on croyait mort demande à les accompagner

Le Nouvel Angyo Onshi

Tome 9

Mun-Su affronte les Walbin. Hongil Dong, leur chef, est la demi-soeur de Kewil Hyang, l’ancien amour de Mun-Su. Le combat fait rage et les Walbin n’hésitent pas à faire usage de leurs étranges pouvoirs. Malgré tout, Mun-Su parvient à s’en sortir et les dégâts causés au navire permettent à Miss Fang de s évader. Mais quand nos deux Angyo Onshi arrivent sur la terre ferme, Hongil Dong fait appel aux forces du Mahai de Miss Fang…

Le Nouvel Angyo Onshi

Tome 10

Le combat entre l’unité de l’ombre commandée par Hongil Dong et les guerriers fantômes de Mun-su fait rage. Les survivants parmi les Walbin sont rares.
Quand Hongil Dong choisit de mettre fin à ses jours , Ajite fait son apparition pour commettre un massacre. Mun-su est au bord de la mort quand il demande à son écuyer de le piquer avec une mystérieuse aiguille qui le plonge dans un état léthargique.
Pendant que Yonshil le ramène chez Maître Mito, Ajite annonce la mort de Munsu à Sando avant de rejoindre de vieux amis à Kimhe.

Le Nouvel Angyo Onshi

Tome 11

Grièvement blessé au cours de son combat contre les Walbin, Mun-Su utilise une aiguille de mandragore avant de mourir et plonge dans un profond coma. Son esprit vogue alors vers le passé, à la recherche d’une période sereine et propice à une illusion. Mun-Su revisite diverses étapes de son passé. Des aventures qu’il a vécues avec l’Écuyer et Sando, en passant par sa rencontre avec cette dernière et la terrible bataille qu’il mena à la tête des armées du Jushin contre Kaidaten, le terrible démon créateur de monstre.

Le Nouvel Angyo Onshi

Tome 12

Toujours sous l’emprise du Mandarage, Mun-Su revit la dernière bataille qu’il livra en tant que général de l’armée du Jushin. Il se remémore également un passage clé de sa vie : quand il a pris la décision de partir pour l’Occident, et que Kewil Hyang l’a accompagné malgré son désaccord. Le souvenir de ces événements s’accompagne du récit des actions d’Ajite qui ont conduit à la perte du Jushin.

Le Nouvel Angyo Onshi

Tome 13

Mun-su est toujours sous l’emprise du Mandarage. Dans ce songe, il se revoit sauvant Kewil-Hyang grâce à la magie noire. Il se remémore aussi les manipulations et les sortilèges d Ajite. Le Jushin vacille et Ajite attend le bon moment pour prendre le pouvoir. Pendant ce temps, l’écuyer et Yonshil partent à la recherche d un remède, une plante légendaire qui sortira Mun-Su de son coma.

Le Nouvel Angyo Onshi

Tome 14

Toujours plongé dans le coma, Mun-Su se remémore les dernières heures du royaume de Jushin. Il se voit partir à l’assaut du palais avec sa garde rapprochée et découvrir la vérité du nouveau monde imaginé par Ajite.
Pendant ce temps, Miss Fang et Ulpaso découvrent les ravages causés par les armées maléfiques de cet imposteur…

Le Nouvel Angyo Onshi

Tome 15

Dans le coma, Mun-Su revit les derniers instants du royaume de Jushin ainsi que certains moments de son enfance. Ces souvenirs l’amènent à prendre conscience de la nature de son rêve et à mieux appréhender le passé et le déroulement des événements. Quand il revient à lui, c’est plein de vigueur qu’il décide de régler ses comptes avec Ajite.

Le Nouvel Angyo Onshi

Tome 16

Mun-Su prend la tête des armées réunies pour partir à l assaut du repaire d Ajite. Le combat fait rage entre les humains et les démons, mais Mun-Su sait se montrer imprévisible, ce qui a le don de déstabiliser Ajite. L’issue des combats est des plus incertaines…

Le Nouvel Angyo Onshi

Tome 17

Les troupes des alliés de Mun-Su et celles d’Ajite s’affrontent en un combat sans pitié. Les morts se comptent par centaines des deux côtés. Au milieu de ce tumulte, Mun-Su et l’écuyer foncent à l’intérieur du palais d’Ajite ! Après des retrouvailles avec Sando, l’Angyo Onshi se retrouve enfin face à son ennemi juré…


Critique

Par Gillossen, le 14/07/2008

A lire ce résumé et à voir la couverture aguicheuse du premier tome, ce manga de Youn In-Wan au scénario et Yang Kyung-Il aux dessins aurait pu en rebuter certains, qui pourraient s’attendre à une histoire sans originalité et racoleuse.
Eh bien, cela aurait été fort dommage, et une belle erreur ! Car Le Nouvel Angyo Onshi est une surprise plus que sympathique ! Explorant un temps les légendes coréennes - qui trouvent tout de même des correspondances au Japon ou ailleurs - l’œuvre nous place sur le chemin de Mun-Su, le seul Angyo Onshi qui n’a pas renoncé à sa tâche, avant tout pour tenir une vieille promesse faite à un ami. Mais pour se faire, notre “héros” n’hésite pas à employer des manières bien peu orthodoxes ! Et à peine commence-t-on à croire qu’il s’agit en fait d’un “dur au cœur tendre”, pas si froid que ça, qu’il nous démontre une fois encore qu’il n’en ait rien.
De plus, les rebondissements et surprises sont légion, et ce, dès le premier tome. Bref, du point de vue du scénario, c’est solide, et très au-dessus de la moyenne des œuvres du genre. Il faut bien considérer que nous avons affaire à un récit plus adulte. Pour preuve, des personnages introduits en quelques pages (telle que la charmante et décidée Chun-Hyang) acquièrent immédiatement une réelle profondeur, alors que d’autres auteurs mettraient plusieurs tomes à en proposer une équivalente.
L’univers quant à lui rappelle un peu Berserk, bien que le contexte médiéval n’ait rien à voir avec l’Europe, évidemment ! Mais sa dureté, son “réalisme”, et sa violence, ne sont pas sans point commun, de même que l’irruption soudaine de monstres ou autres démons.
Du point de vue du dessin, c’est splendide, rien à redire ! Une fois encore, bien au-dessus de la moyenne. Le trait et le découpage sont de grande qualité, et le dessin sait se faire souple, travaillé, bien loin de la caricature. Sans aucun doute l’apport coréen, même si les influences principales demeurent japonaises. (C’est au Japon que cette BD a été tout d’abord publiée.)
Pour ce qui est de l’édition française, c’est de très bon niveau, Pika nous proposant une version à la traduction soignée, qui conserve même ses pages couleur ! Le papier est de bonne qualité, et plusieurs pages de notes s’attardent plus en profondeur sur certains points obscurs de l’histoire.
Après 4 tomes, la noirceur du récit - ou de Mun-Su - ne s’est pas dissipée. Et la mécanique du scénario s’affirme, tandis que se révèle peu à peu une intrigue plus globale, qui introduit son lot de personnages toujours fascinants. A noter que Chun-Hyang a la part belle au cours du troisième tome, en décidant d’aller de l’avant. Si le 4ème volume propose une approche plus classique, notamment du duel, les surprises sont toujours de rigueur, et la némésis de Mun-Su nous intrigue toujours autant…
Avec le cinquième tome, on retrouve en partie le format “histoires courtes”, toujours inspirées de légendes coréennes, notamment cette fois celle du frère-tigre. Toujours aussi bien maîtrisé, on suit un récit et ses non-dits, qui n’oublie pas pour autant l’intrigue principale dévoilée depuis le 3ème volume. Question dessin, il conserve toute sa tenue, de grande classe !
Le 6 nous entraîne à nouveau à la découverte de certains éléments du passé de Mun-Su, (l’un des éléments moteur de l’intrigue) tout en prenant appui sur l’histoire déchirante de deux amants… L’ambiance et la densité du récit sont tout bonnement magnifiquement éprouvantes, allégées par quelques touches d’humour.
Un humour que l’on retrouve dans le volume suivant, de façon beaucoup plus marqué que précédemment.  Ce qui étonne plutôt, d’autant que le rythme de ce 7ème tome est des plus échevelés, avec de nouvelles révélations, des personnages qui apparaissent ou réapparaissent, et un cliffhanger de plus en conclusion. On peut être certain en tous cas que les auteurs n’oublient pas ce qu’ils ont établi précédemment, et ne se contente pas d’une fuite en avant, comme dans nombre de shônen. Ce qui se confirme à la lecture du suivant, où le voile est enfin levé sur le grand amour de Mun-Su, tandis que l’absence de Sando se fait cruellement sentir.
Le 9, qui fut attendu plusieurs mois pour cause de parution japonaise rattrapée, est dans la ligne droite du précédent, sans apporter de conclusion à cet arc de l’histoire, loin de là ! A présent, les auteurs manipulent la réalité de leurs personnages et celles de leur lecteur, tout en explorant le passé si nébuleux de Mun-Su dans les premiers tomes… 
A ce titre, le 12 représente sans doute un virage important, avec le début d’un arc se recentrant sur les conflits principaux et ménageant son lot de révélations avec une véritable apogée dans le 14, sans même parler du suspense ! 
Le 15ème volume amorce la fin de la série, programmée au Japon, sans jamais se départir de ses qualités. Quant à l’édition de Pika, elle conserve son niveau d’excellence, avec toujours ses pages couleurs, sa traduction précise bien sûr, ou ses rappels historiques.
Difficile de conclure une histoire, et peut-être encore plus dans le cadre des mangas, où, pour peu qu’une série marche bien, la voilà souvent rallongée, parfois contre la volonté de ou des auteur(s) !
Ce ne sera pas le cas ici. Après moins de 20 tomes, les aventures de Mun-Su touchent donc à leurs fins, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il s’agit d’une sortie de scène magistrale, à tous points de vue.
Impossible de ne pas vivre ce dernier volume, soufflé par l’émotion – jamais bon marché – et magnifié une dernière fois par les dessins. Les auteurs ont vraiment soigné leur sortie jusqu’à la toute dernière page, sans concession.
Une réussite totale.

8.5/10

Discuter de Le Nouvel Angyo Onshi sur le forum.


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :