Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Manga Fantasy > Le Nouvel Angyo Onshi > Les Origines


Les Origines

Tome du cycle : Le Nouvel Angyo Onshi
ISBN : 978-281160226-0
Catégorie : Manga
Dessinateur : Yang Kyung-Il (Proposer une Biographie)
Auteur : Youn In-Wan (Proposer une Biographie)

Vous avez suivi les mésaventures de cet ancien militaire dans la série Le Nouvel Angyo Onshi.
Ce supplément vous propose un retour vers le passé pour découvrir comment Mon-Ryong, un jeune vétérinaire amoureux de la belle Chun-Yang, l’écuyer, Kewil-Hyang, Hemosu et Mun-Su se sont rencontrés et ont parcouru un bout de chemin ensemble…

Critique

Par Gillossen, le 08/08/2010

S’il y a bien un titre manga qui aura tenu ses promesses quasiment jusqu’au bout sans tomber dans la surenchère d’une série de 30 ou 40 tomes, c’est bien Le Nouvel Angyo Onshi, série ambitieuse et maîtrisée sur laquelle nous ne reviendrons pas directement ici. Mais lorsqu’un tome faisant office de préquelle avait été annoncé à l’époque, nous avions été heureux d’apprendre que Pika l’éditerait bel et bien en français !
Et puis le temps a fait son œuvre et nous en sommes venus à littéralement oublier cette sortie, pourtant au départ attendue. Prémices révélatrices d’un intérêt allant en s’émoussant ? Car à la lecture, on ne peut s’empêcher de se sentir légèrement déçu.
Il faut dire pour commencer qu’en fait de préquelle, seuls les deux premiers tiers du volume sont réellement consacrés à l’Angyo. Le dernier propose en fait un récit de jeunesse des deux auteurs, qui, s’il n’est pas inintéressant, n’en est pas moins totalement hors de sujet dans le cas présent, même si le scénariste Youn In-Wan explique qu’il existe de vrais liens entre ces deux univers.
La partie préquelle en elle-même se décompose en plusieurs récits indépendants revenant sur le passé de tel ou tel personnage, sans lien entre eux. Bien sûr, difficile d’imaginer comment leur destin aurait pu se retrouver lié de façon plus étroite, mais le lecteur, et disons-le tout net, le fan, aurait fatalement souhaité quelque chose en mesure de fournir une ampleur plus manifeste à un tel canevas. En l’état, en dehors du dernier chapitre, on peine à se sentir totalement impliqué, même si chaque récit est conçu avec soin, compte tenu du nombre de pages alloué à chaque fois. Dans l’absolu, ces choix sont sans doute préférables à une nouvelle série couvrant cette période sur dix ou quinze nouveaux tomes. Malgré tout, on ne peut s’empêcher d’éprouver trop souvent un goût de trop peu.
Sur le plan des graphismes… Si le trait de Yang Kyung-Il est immédiatement reconnaissable, la simplification juvénile des visages de certains personnages, bien qu’appropriée, ne donne logiquement pas le même impact et certaines ruptures de ton d’une planche à l’autre pourront surprendre. Mais c’est aussi une époque moins incertaine, plus légère, qui se dessine par petites touches…
Un immanquable pour les amateurs, mais un tome loin d’être essentiel pour apprécier pleinement le manga en lui-même.

7.5/10

Discuter de Les Origines sur le forum.


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :