Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycles Bds Fantasy >Elyne

Elyne

(Ce Cycle est En Cours)

Auteur : Éric Corbeyran (Proposer une Biographie)
Dessinateur : Ludo Lullabi (Proposer une Biographie)
Elyne

Le Bestiaire des filles

Aujourd’hui, à Hoon-Gaye, c’est le mariage d’Elyne et Terg-Moon l’Épicier ! Jamais la jeune femme n’aurait imaginé une union aussi prestigieuse ! Mais elle ignore que les dieux lui ont préparé une surprise pour son mariage…
Le jour de ses noces, elle est enlevée par les Démons blancs ! Secourue par le mystérieux Guntheek, Elyne va pouvoir découvrir les secrets de ses origines et affronter son destin !

Elyne

Quartier lutin

Malgré ses cauchemars récurrents, Elyne se pense à l’abri dans la forteresse d’Eteer-Guhn. Mais les démons blancs l’ont retrouvée et attaquent le refuge, la poussant, elle et ses compagnons, à une fuite désespérée dans la forêt dEtell-Bern, un endroit où aucun humain n’avait mis les pieds auparavant. De son côté, Guntheek, accompagné de Terg-Moon, part à la rencontre d’une énigmatique sorcière, avec laquelle il a conclu un pacte qui pourrait bien influencer le futur d’Elyne.


Critique

Par Asavar, le 20/05/2013

Avec ces deux premiers tomes débute une histoire qui peut promettre une bonne saga. Rien que le début nous fera agréablement sourire. On nous montre que le destin du monde n’est pas dû aux actions des hommes mais est le résultat d’une partie de jeu de rôles entre les Dieux. Dieux s’appelant Bob et Roger…
On commence donc l’histoire par un lancer de dés qui influencera le du mariage de l’héroïne qui débute cette aventure. Il se trouvera perturbé par une attaque de Démons Blancs, autrefois alliés des Humains. Ces derniers enlèvent toutes les jeunes femmes du village.
Et on tombera là sur le premier gros point noir. Encore une histoire ou tout le monde en sait plus sur le destin exceptionnel de l’héroïne que la principale intéressée. On en apprendra un peu plus au fur et à mesure que l’histoire mais ce sera toujours au compte-goutte. Espérons que ce sera moins le cas dans les volumes suivants. On nous présentera aussi une histoire bien trop manichéenne qui risque de faire fermer cette bande dessinée à plus d’un lecteur. Je ne peux donc que vous conseiller de continuer et de lire la suite dans la foulée, car plus nuancé dans son intrigue.
Il est aussi dommage que le rythme soit aussi lent, car il faut bien l’admettre, il ne se passe pas grand-chose pour le moment. On trouvera aussi bon nombre de personnages déjà vus dans d’autres productions éditées par Soleil. Ce qui est un peu dommage. Idem pour le côté un brin décalé du début, qui ne se retrouve pas dans l’histoire en elle-même, qui garde un côté trop sérieux.
Un mot sur les dessins signés Ludo Lullabi. Le premier tome d’Elyne a été mis en avant sous l’angle “par le dessinateur de Lanfeust Quest”. Alors, on aime ou on n’aime pas, mais l’ensemble pêche quand même sur ce point. On trouvera le même défaut que l’on avait dans le manga précité, à savoir des héros qui paraissent plus jeunes qu’ils ne sont en réalité et un trait parfois quelque peu brouillon.
Mais, malgré ces points noirs soulevés, on passera pourtant un bon moment sur le coup, plus particulièrement avec ce deuxième album au fond un peu plus travaillé. Espérons que le rythme soit un peu plus rapide et que les révélations soient à la hauteur pour éviter à une énième production Soleil de tomber dans le sempiternel « vite lu, vite oublié ».

5.5/10

Discuter de Elyne sur le forum.


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :