Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Manga Fantasy >Lanfeust Quest

Lanfeust Quest

(Ce Cycle est En Cours)

Auteur : Didier Tarquin (Proposer une Biographie)
Dessinateur : Ludo Lullabi (Proposer une Biographie)
Auteur : Christophe Arleston
Lanfeust Quest

Lanfeust Quest, Tome 1

Le jeune Lanfeust vit dans le village de Glinin, il est apprenti forgeron auprès de maître Gramblot. Il est fiancé à la gentille C’ian, une des deux filles de Nicolède, le sage du village grâce auquel les autres habitants peuvent utiliser leurs pouvoirs magiques. Il rêve de devenir un grand héros mais cela reste très improbable sauf à partir du jour où un chevalier arrive dans le village pour faire réparer son épée cassée après un combat contre un troll…

Lanfeust Quest

Lanfeust Quest, Tome 2

Dans le monde de Troy, chacun possède un pouvoir : Lanfeust, apprenti forgeron, peut fondre le métal d’un regard. Sa vie trop tranquille est bouleversée lorsque au contact d’une épée, il se découvre un pouvoir absolu ! Il est alors entraîné dans un tourbillon d’aventures faites d’amitié et de danger !

Lanfeust Quest

Lanfeust Quest, Tome 3

Accompagné du vieux sage Nicolède, de ses deux jolies filles, Cixi et C’ian ainsi que du fidèle Troll apprivoisé Hébus, Lanfeust se dirige vers Eckmül, cité des érudits. Une expédition périlleuse qui réveillera le pouvoir absolu qui sommeillait en lui…

Lanfeust Quest

Lanfeust Quest, Tome 4

La bataille de Jaclare continue. En compagnie d’Hébus, Lanfeust va tout faire pour empêcher l’armeée de trolls sombres lancée par Torll d’atteindre le petit village de pêcheurs. La situation semble désespérée jusqu’à ce que l’épée d’Or azur  croise à nouveau le chemin de Lanfeust…

Lanfeust Quest

Lanfeust Quest, Tome 5

La bataille de Jaclare a pris fin. Un navire manœuvré par Elcy vogue vers la  mer du Ponant. A son bord, Lanfeust, le vieux sage Nicolède ses deux filles, le chavalier Or-Azur et le truculent troll Hébus. Ils doivent parvenir à Eckmül afin de résoudre le mystère qui entoure Lanfeust. Un voyage qui ne sera pas de tout repos !


Critique

Par Gillossen, le 04/09/2007

Lanfeust Quest Drôle de résultat que ce premier volume de Lanfeust de Troy version “manga” ! Annoncée il y a quelques mois après un temps de rumeurs, il n’aura pas fallu attendre bien longtemps pour découvrir le travail de Ludo Lullabi, qui nous présente également pour le coup une histoire légèrement différente sur le plan du fond et pas seulement de la forme.
Concernant celle-ci, c’est à son sujet que se cristalliseront les remarques négatives : sans tomber dans la parodie, et bien que certaines mimiques des personnages soient amusantes, les premières planches ont de quoi vraiment inquiéter le lecteur ! Trait très peu contrasté qui donne l’impression d’avoir photocopié du stylo-bille, des trames quasiment absentes et un usage très rares du noir et de ses applats… Aïe, ça fait mal ! C’est à se demander si Ludo Lullabi, qui doit également gérer ses projets BD plus classiques ainsi que l’adaptation comics - et donc en couleurs - de World of Warcraft chez DC Comics, ne s’est pas montré là trop gourmand ! Autre point un peu gênant : si Lanfeust de Troy a toujours présenté des personnages féminins sexy, il y a dans cette version certains contrastes déroutants ! Il faut voir la page de garde du chapitre 4 consacré à Cixi (Ah, quel… visage…), puis retomber sur des personnages qui semblent avoir plutôt 13-14 ans que 17-18 ans.
A côté de ça, les choses s’améliorent peu à peu, et certains personnages n’ont pas à se plaindre de leurs changements de look, tel le chevalier Or-Azur ! Il y a donc du potentiel, même si le dessin de Ludo Lullabi perd beaucoup en noir et blanc - quoi que, après avoir les pages couleurs du début de tome… - et on espère mieux par la suite.
Sur le plan du scénario, les amateurs de Troy seront surpris : si le personnage principal ne réfléchit toujours pas beaucoup avant d’agir et conserve un côté niais, on découvre un Lanfeust bien plus proche d’un Naruto que du personnage de la BD. De ce point de vue-là, la transition entre franco-belge et shônen est adéquate et réussi, du moins, pour les amateurs. Mentionnons également que le récit avance vite et que le rythme est efficace, sans temps mort et fidèle dans ses grandes lignes à l’histoire que des centaines de milliers de fans connaissent et apprécient… Et il y a sans doute de quoi obtenir de nouveaux convertis !
Soleil y compte bien…
Tome 2 : Alors que l’on était resté quelque peu dubitatif avec le premier volume de cette « adaptation » manga de Lanfeust de Troy, on ne peut qu’être surpris de considérer cette suite comme une franche réussite !
Les auteurs semblent désormais avoir fini leur mue de transition vers le manga, s’adaptant avec bonheur aux codes du shônen, qui colle bien au personnage de Lanfeust et sa petite troupe. Toujours aussi dynamique, le récit ne renie pas non plus ses origines, avec quelques blagues très Arleston…
Le troisième volume fait la part belle à un traitement épique de l’aventure, avec une bataille rangée dans le prolongement direct de la conclusion du précédent. Ludollulabi semble se faire toujours autant plaisir, même si son trait et son découpage sont parfois quelque peu brouillon. Dommage, car le récit, sans temps mort, assume tout à fait son approche shônen, entre bons sentiments et scènes de combat, qui laissent d’ailleurs pour l’instant Lanfeust au second plan, ce qui permet également de mettre d’autres personnages plus en lumière.
Un quatrième volume indéniablement placé sous le signe de la confirmation : confirmation du style, des choix de mises en scène et de scénario, mais aussi de la réelle passion de Ludolullabi pour son sujet. Le pouvoir du Magohamoth entre enfin en jeu et c’est toute la série qui en semble transformée, prenant véritablement corps, dans la plus pure tradition shônen. Et ce n’est pas le relookage de Thanos façon Sephiroth, le personnage de Final Fantasy VII, qui nous fera mentir !
Plaisant !

7.5/10

Discuter de Lanfeust Quest sur le forum.


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :