Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Auteurs Fantasy > Mervyn Peake

Mervyn Peake

Par Luigi Brosse, le 30/06/2012

Peake Mervyn

© The Mervyn Peake Estate

Pays : Royaume-Uni
Date de Naissance : 09 Juillet 1911
Date de Décès : 17 Novembre 1968

Biographie :

Mervyn Peake est né à Kuling en Chine, le 9 juillet 1911, soit trois mois avant la révolution et la création de la République de Chine. Les différences entre européens et chinois ainsi que la ghettoïsation qui en résultait ont profondément marqué son oeuvre. La famille repartit pour l’Angleterre en 1923 à bord du Transsibérien et Mervyn poursuivit des études normales. En 1929, il rentra à la Royal Academy Schools, où il créa ses premières esquisses et ses premiers longs poèmes. Il y présentera sa première exposition en 1931. Il commença ensuite une carrière de peintre à Londres et à donner des cours de dessin. C’est au cours de l’un d’eux qu’il rencontra sa future femme : Maeve qu’il épousera en 1937. Ils auront 3 enfants.
Au début de la Seconde Guerre Mondiale, il se proposa comme peintre de guerre. Il fut finalement fait conscrit, mais l’armée ne savait pas trop comment utiliser ses talents. Il sombrera alors dans la dépression et sera réformé. Il commença à écrire Titus Groan et Gormenghast. Il s’agit de l’époque la plus productive de sa vie (1943 - 1948). Il réalisa en parallèle un grand nombre d’illustrations de livres pour enfants : Alice de Lewis Caroll, les Contes de Grimm… Il fit publier également un recueil de poésies nonsensiques. Envoyé comme reporter à la fin de la guerre, il sera l’un des premiers à découvrir les camps de concentration. Ce souvenir le marquera une nouvelle fois très profondément.
Son père mourra peu après et leur laissera une maison du côté de Sark. Toute la famille déménagera et Mervyn commencera à enseigner à la Central School of Arts. En 1956, on offrit aux époux un voyage en Espagne, afin que Mervyn puisse rétablir sa santé déclinante. Aucun effet ne se fera sentir. En réalité, Mervyn est atteint de la maladie de Parkinson et les symptômes se feront de plus en plus violents jusqu’à ce qu’il ne puisse même plus tenir un crayon entre les mains. Il décédera le 17 novembre 1968.


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :