Vous êtes ici : Page d'accueil > Interview exclusive

Dictionnaire de la fantasy : Anne Besson nous raconte

Par Foradan, le mardi 12 juin 2018 à 19:50:07

Dictionnaire  provisoireIl y a six mois, nous vous parlions déjà de ce beau projet chez Vendémiaire.
Depuis, de l'eau a coulé sous les ponts et de l'encre - virtuelle et IRL - a recouvert des centaines de pages : oui, nous pouvons l'annoncer, la phase des relectures, ajustements, annotations et réécritures est passée !
Il reste encore bien des étapes (la couverture est provisoire, par exemple), mais cela repose sur d'autres épaules et nous permet enfin de voler quelques minutes à la directrice de publication, Anne Besson, qui nous présente, avec le sourire, ce qui fera date dans nos bibliothèques. (Notamment parce qu'Elbakin.net a fourni un joli contingent dans l'aréopage des auteurs et que, mine de rien, c'est flatteur).

Discutez du dictionnaire de la fantasy sur le forum

La parole est à la directrice

En quelques mots, comment pouvons nous évoquer la démarche de ce projet, ses initiateurs, ses grandes dates (date de sortie prévisionnelle ) ?
Il s’agit de proposer le premier Dictionnaire français consacré à la fantasy, d’un très bon niveau scientifique tout en visant le grand public, comme sait le faire l’éditeur Vendémiaire, qui a déjà édité le Dictionnaire du Western ou celui du Cinéma fantastique ou de science-fiction. C’est William Blanc, historien spécialisé dans la réception du Moyen Âge, qui m’a contactée, et la forme adoptée pour l’ouvrage lui doit tout – la liste d’entrées, notamment, a été un travail collectif conduit par William. J’ai repris le projet à l’automne 2016 en recrutant une « A-Team » de contributeurs volontaires pour se distribuer les entrées ; un an et demi plus tard (le temps que tout le monde rédige, que les 117 notices soient lues, relues, reprises…), nous voilà arrivés au travail d’édition, pour une sortie prévue le 4 octobre 2018 : pile pour le Mois de l’Imaginaire et à temps pour Noël prochain.
Quel équivalent il pourrait avoir dans d'autres pays ou sur d'autres thèmes ?
Je ne vois pas d’équivalent direct – on est par exemple loin du modèle de référence qu’est The Encyclopedia of fantasy de Clute et Grant et ces milliers de notices en typo serrée. On sera moins exhaustif, avec des entrées thématiques et peu de noms propres – mais plus accessible, dans le contenu comme dans la présentation matérielle, qui proposeront une vraie lecture agréable.
À quoi le lecteur doit-il s'attendre quand il tournera la première page ?
Il y a moins d’entrées, mais elles sont plus longues (3 formats de notices, 5000, 12000 et 20000 signes), plus développées et plus aérées – un peu comme dans le Dictionnaire Tolkien (CNRS Editions), mais en moins « pointu ». Le fait que les auteurs aient la place pour s’exprimer rappelle le Panorama illustré de la fantasy et du merveilleux (Moutons électriques), mais les parti-pris des deux ouvrages sont très différents : d’un côté une traversée de l’histoire et des grandes figures du merveilleux, de l’autre des entrées transversales, proposant autour d’un thème (Antiquité, Apprentissage, Barbare, Bande dessinée…) une synthèse de tout ce que la fantasy a pu en faire !
Un dictionnaire de ce type n’existait pas jusqu’ici en langue française et cette publication vient donc combler un véritable manque dans les ouvrages de référence sur la fantasy.
Plus en détail, comment va-t-il s'organiser ?
Le Dictionnaire de la fantasy propose aux amateurs de fantasy, lecteurs, spectateurs, joueurs, simples curieux ou vrais fans, 117 entrées pour faire le tour du genre :
  • les différents médias : bande dessinée, cinéma, séries télévisées, jeu de rôle et jeu vidéo, manga, etc.
  • les différents genres : fantastique, gothique, science-fiction, steampunk…
  • les grands thèmes : langues imaginaires, créatures merveilleuses (fées, elfes, nains, monstres, petit peuple), magie, prophétie, quête, ville, ou encore technologies et sports…
  • les grandes questions : politique, religion, traitement des femmes, de la diversité, style, traduction…
  • les grands auteurs : Robert Howard et J.R.R. Tolkien, mais aussi Lord Dunsany ou T.H. White en passant par Robert Jordan, Terry Pratchett et George Martin.
  • le tout accompagné de cahiers d’illustrations !
Quelques mots sur les auteurs ? (rappelons qu'Anne Besson est une spécialiste française du genre qui a rédigé l’ouvrage La Fantasy chez Klincksieck et dirigé les trois sessions du MOOC Fantasy)
J'ai réuni pour cet ouvrage une cinquantaine de collaborateurs venus de tous les horizons pour donner l’image la plus juste de la diversité et de l’ampleur du genre.
Les contributeurs universitaires sont ainsi issus de différentes spécialités, littérature et histoire surtout (du Moyen Âge à l’époque contemporaine) mais aussi traductologie, sociologie ou information-communication. Ils sont associés aux érudits amateurs dont l’importance est décisive dans ce domaine : journalistes, organisateurs de festivals ou encore membres d’association, dont Elbakin.net, qui œuvre en ligne à la promotion du genre et a largement contribué au Dictionnaire.
Enfin, nous avons souhaité la présence des auteurs français, dont les œuvres, qui témoignent de la belle teneur des « littératures de l’imaginaire » en France, sont amplement citées dans les notices ! Nous avons proposé à Charlotte Bousquet, Lionel Davoust, Estelle Faye, Mélanie Fazi, Jean-Philippe Jaworski et John Lang/Pen of Chaos, de rédiger des textes libres autour des thématiques qui les ont inspirés parmi les entrées et leurs créations apportent encore une nouvelle perspective à la richesse de l’ouvrage.
Merci beaucoup pour cette présentation et pour nous avoir convié à la fête (même si certains parmi nous ont connu l'angoisse de la page blanche, du hors sujet et quelques autres) !

Propos recueillis par Foradan.


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :