Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Le Roi Corbeau > Will


Will

Titre VO: Scarlet

Tome 2 du cycle : Le Roi Corbeau
ISBN : 978-236051006-1
Catégorie : Aucune
Auteur : Stephen Lawhead

XIe siècle, Angleterre.
Will Écarlate a tout perdu. Archer accompli, il est devenu un membre éminent de la garde rapprochée du rebelle le plus célèbre. Mais au cours d’une tentative pour kidnapper le shérif Richard de Granville, Will est capturé et condamné à être pendu pour un crime qu’il n’a pas commis. À moins qu’il ne livre le Roi Corbeau et sa bande de hors-la-loi…

Critique

Par Vermithrax, le 09/05/2010

Suite de la trilogie de Stephen Lawhead entamée avec Robin, la sortie de ce tome 2 tombe pile le mois de la sortie d’un nouveau Robin des Bois au cinéma. Le calendrier est bien fait ! Mais Orbit aurait eu tort de s’en priver de toute façon, et les parutions concernant cette figure mythique fleurissent à nouveau de tous côtés.
Après avoir installé un cadre différent de celui que l’on connait le plus souvent, ce deuxième tome poursuit évidemment logiquement le déroulement de son intrigue, mais Lawhead change son fusil d’épaule, puisqu’il met l’accent sur une figure généralement au second plan lorsque l’on évoque cette légende : Will Écarlate.
Prisonnier, celui-ci confie son histoire au moine Odo et peu à peu, on découvre comment il a rencontré Bran, comment il s’est investi à ses côtés… Pour une fois, il n’est pas ici question de suspense orienté uniquement sur la loyauté du personnage envers cet homme en lutte contre l’injustice qu’incarne Bran. Il ne s’agit pas d’une confession, mais d’un témoignage.
Par la suite, le récit retrouve un schéma plus classique et se termine par un nouveau coup du sort, à peine contrebalancé par quelques évènements plus légers, porteurs d’espoir… L’ensemble est donc tout à fait solide, bien charpenté, et l’on replonge avec plaisir dans cet univers trouble, où la politique tient finalement une place bien plus importante que la magie…
Toutefois, nous avons indubitablement affaire là à un volume de transition, comme souvent avec les tomes 2, comme le veut la fin logiquement ouverte du roman et ses enjeux en partie redistribués seulement. De même, au bout du compte, la narration de Will n’apporte pas grand chose sur le fond, lui-même ne constituant pas un personnage particulièrement charismatique…
Mais, si vous avez déjà lu le premier tome, il n’y a aucunement de quoi vous arrêter maintenant en si bon chemin à l’occasion de cette parution, au contraire. L’auteur continue sur sa lancée et son style demeure toujours aussi dynamique sans négliger pour autant une certaine rigueur de bon aloi.
On guettera avec curiosité à défaut d’impatience la sortie du troisième tome, Tuck.

7.0/10

Discuter de Will sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :