Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > Sorcières !


Sorcières !

ISBN : 978-236183212-4
Catégorie : Aucune
Auteur : Proust Tanguy, Julie

Autour du chaudron fumant, trois silhouettes s’activent : les sorcières font frémir à petit feu des mystères parsemés de poils de chat noir. Des cris d’horreur, des frissons enfantins et de sensuelles silhouettes féminines bouillonnent dans leur potion verdâtre. Leurs voix fredonnent des noms familiers : Baba Yaga, Morgane, Médée, Carrie, Esmé Ciredutemps…
Leur sabbat fait danser, depuis des siècles, une litanie de clichés : crapaud, balai, chapeau pointu… Mais qui sont ces envoûteuses dont les doigts crochus lacèrent la toile du temps ? Sont-elles les fiancées du Diable ou de simples révélatrices d’une sombre Histoire du féminin ?
Nécromanciennes redoutables, guérisseuses ignorées, doubles obscurs des fées, femmes fatales livrées au bûcher… Rejoignez-les dans ce grimoire moderne qui vous révèlera les lointaines origines et l’étrange destinée de vos sorcières bien-aimées !

Critique

Par Gilthanas, le 08/06/2015

Après le récent, et excellent, Trolls ! Étude d’une mythologie, de John Lindow, la collection “La bibliothèque des miroirs” des Moutons Électriques nous livre un nouvel ouvrage qui s’attarde une fois de plus sur une des figures mythiques de la fantasy, la sorcière.
Avec Sorcières ! Le sombre grimoire du féminin, Julie Proust Tanguy nous livre une étude chronologique de la figure de la sorcière, de l’Antiquité à nos jours. Ainsi donc, se verront offertes à nos yeux des figures mythiques comme Médée, Morgane, les sorcières de Salem ou Mémé Ciredutemps (sans doute la meilleure sorcière de l’Histoire). On sent qu’un grand travail de recherche a été effectué pour coller le plus possible à la réalité historique telle qu’elle fût, et non pas telle qu’elle a été racontée par les historiens et l’Église catholique (au passage, il faut souligner ici l’aspect européano-centré de l’étude. Exit donc, malgré quelques mentions, les sorcières orientales ou asiatiques). Plus qu’une étude sur les sorcières, cet ouvrage est un plaidoyer pour la réhabilitation de la femme dans l’Histoire. L’auteur nous montre que le destin de la sorcière n’est finalement que le reflet de la condition féminine au fil du temps. De plus, certaines idées reçues sont cassées, notamment celle qui veut que les grandes chasses aux sorcières soient médiévales alors qu’elles se déroulèrent au XVIe siècle. Le grand intérêt du livre est de donner un autre regard sur la sorcière : du bourreau de notre enfance, croqueuse d’enfants et empoisonneuse (un héritage antique), elle se transforme en victime d’une société misogyne et d’une Église prête à tout pour rabaisser la femme à une simple servante de l’homme, incapable de penser et d’agir par et pour elle-même.
Cet ouvrage se lit vite, avec délectation, et est richement illustré, ce qui facilite encore plus l’immersion du lecteur. Les références historiques et littéraires y sont nombreuses et variées, sans jamais cependant tomber dans l’exhaustivité (tout au plus pourra-t-on regretter un trop grand recourt, parfois, aux citations).
Autre point négatif (que l’on trouvait aussi dans Trolls !), de nombreuses coquilles viennent émailler le texte (titres de chapitres, mots manquants, fautes de grammaire).
Malgré tout, cet ouvrage se pose comme une référence pour qui s’intéresse à la figure de la sorcière aussi bien dans l’Histoire que dans la littérature. De plus, les références à d’autres médias, comme par exemple le cinéma, permettent d’élargir son propre horizon culturel, et de découvrir des réinterprétations originales du mythe de la sorcière. Et enfin, soulignons l’excellent passage où Julie  Proust Tanguy revient sur les sorcières de Terry Pratchett, qui donne vraiment envie de lire, ou relire, Trois sœurcières et Mécomptes de fées.
Alors si les sorcières vous intéressent, laissez tomber votre Malleus Maleficarum et lisez plutôt ce livre-ci !

7.5/10

Discuter de Sorcières ! sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :