Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > Ptah Hotep


Ptah Hotep

ISBN : 978-220724989-5
Catégorie : Aucune
Auteur : Charles Duits (Proposer une Biographie)

Ptah Hotep, prince de Hagaptah, partage sa jeunesse dorée entre l’étude, la recherche spirituelle et la compagnie de la fastueuse courtisane Aset. Mais un coup d’État va contraindre l’adolescent à un apprentissage d’un tout autre ordre : celui de la misère et de l’exil.
Dans un décor évoquant à la fois Les Mille et Une Nuits, l’Inde et la Chine médiévales, l’Égypte, la Rome et la Grèce antiques, d’aventures en histoires d’amour, il revêtira l’armure de Soliman pour libérer le monde de la tyrannie.

Critique

Par Gillossen, le 04/09/2009

La collection Lunes d’Encre de Denoël réédite cette année le roman de Charles Duits, en un tome unique pour l’occasion. Auteur méconnu, cette réédition est aussi là pour éviter que les droits de son oeuvre ne leur échappe. Mais tant mieux si cela permet dans le même temps aux lecteurs de lui donner une chance !
Car l’auteur, tout comme son roman, est atypique. « Protégé » d’André Breton, Charles Duits ne se livre évidemment pas à un récit de fantasy épique classique, ne serait-ce que du fait de la date de son roman, écrit au tout début des années 70. Le cadre, tout d’abord, fait la part belle au mélange des genres, même si la dominante antique est bien présente. Rome, l’Egypte, l’Orient… De nombreuses civilisations et cultures prêtent certains de leurs traits caractéristiques à l’auteur, qui parvient à les entremêler avec candeur et justesse. Quoi qu’il en soit, la surprise et le dépaysement sont assurément au rendez-vous.
Le ton du récit lui-même, articulé autour de trois histoires d’amour et de guerre, prend souvent des tournures de conte initiatique classique, mais le prince de Hagaptah, bien que souvent naïf en apparence, semble en fait en savoir bien plus sur la vie et ses mystères que ce que l’on pourrait croire de prime abord. Et quel parcours, au centre du roman ! Car tout tourne autour de lui, qui plus est narrateur.
Au-delà de ses aventures, en quête, presque malgré lui, d’un trône qui lui échappa au départ avant d’en retrouver finalement un autre, Ptah Hotep, à l’origine vizir égyptien sur un plan historique, connaîtra souvent l’amour. Ah, l’amour, moteur indéniable de l’intrigue… L’érotisme de plusieurs séquences est d’ailleurs partie prenante de l’intrigue. Il n’est pas seulement question d’en profiter pour « caser » quelques scènes « chaudes », comme cela se produit si souvent. Cet aspect du roman baigne d’ailleurs dans la même ambiance que le reste, capiteuse de l’ouvrage, lumineuse, mais aussi moite et tamisée. La plume de l’auteur s’y déploie non sans une certaine affectation (car il faut se faire à la quasi absence de virgules tout au long du roman ou à la répétition de certaines expressions employées à maintes reprises), mais avec un réel lyrisme parfois abscons, souvent puissant.
Sans forcément en arriver à parler de chef d’oeuvre, voici assurément un roman qui mérite le détour, au moins le temps de quelques pages pour se forger sa propre idée.

7.5/10

Discuter de Ptah Hotep sur le forum.



Auteur


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :