Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Nils et les trois mondes > Lucifer


Lucifer

Tome 1 du cycle : Nils et les trois mondes
ISBN : 978-237910026-0
Catégorie : Jeunesse
Auteur : Crapez Bertrand

Dans la petite ville de Sinain, il ne se passe jamais rien…jusqu’au jour où la foudre frappe Nils qui roulait tranquillement à vélo. Il s’en sort indemne mais est désormais victime d’étranges hallucinations : il croise un fantôme, écrit une mystérieusea dresse et n’en garde aucun souvenir, voit des décorations d’Halloween qui n’existent pas, rencontre un Yorkshire bavard… Aidé de ses amis Gus et Adèle, Nils découvre que de redoutables secrets se cachent dans la vieille librairie du Hérisson malchanceux. Les anges et les démons existent-ils réellement ? La Terre est-elle en danger ? Les apparences sont parfois trompeuses…

Critique

Par Gilthanas, le 21/11/2019

Après une trilogie basée sur la mythologie arthurienne et un roman « zombiesque », Bertrand Crapez s’essaie aujourd’hui au roman d’aventure pour la jeunesse, dans la veine d’un Harry Potter ou d’un Percy Jackson. Mais point de plagiat ici, plutôt une histoire sympathique, qui se lit comme on dévore un paquet de bonbons : on sait que c’est sucré mais impossible de décrocher avant d’avoir fini. En moins de 200 pages, l’auteur nous livre une histoire complète, haletante, et même les novices en littérature jeunesse prendront plaisir à la lecture. Bien entendu, ne vous attendez pas à trouver dans ce roman un world-building creusé, des personnages profonds et plein de secrets. A la place, vous aurez une chouette histoire enlevée, sans temps mort, avec quelques originalités : pour preuve, on est ici loin de l’école de sorciers ou de héros. La connaissance du monde scolaire que possède l’auteur de par son métier d’enseignant donne une certaine crédibilité à l’ensemble. Ainsi, il sera facile pour un jeune lecteur de s’identifier au héros et à son environnement.
Si l’intrigue ne réinvente pas la roue, elle n’en reste pas moins efficace, avec un emballement final quelques rebondissements bienvenus. On regrette une fin un peu trop convenue, sans surprise, qui ouvre sur le tome suivant. De même, si les personnages sont sympathiques à la lecture, difficile de se rappeler d’eux ne serait-ce que quelques jours plus tard : hormis Nils et peut-être Zak, les autres sont plus des ressorts scénaristiques que des personnages marquants. Espérons qu’ils gagneront en crédibilité par la suite.
« Nils et les Trois Mondes » se veut un roman jeunesse dynamique, sans prise de tête. Le pari est donc réussi, même si on attend plus de la suite maintenant que le décor est planté.
Un mot enfin des illustrations qui parsèment le roman : l’artiste Capia a parfaitement réussi à retranscrire l’ambiance du livre, et ses dessins contribuent fortement à l’immersion. Quelques-unes avec un petit quelque chose de In Nomine Satanis/Magna Veritas n’auraient pas dénoté dans un jeu de rôle de Croc.
Ce Club des Cinq à la sauce magico-angélique ravira donc les jeunes lecteurs, et plaira certainement aussi aux plus âgés s’ils sont à la recherche d’un chouette divertissement, ni plus ni moins.

7.0/10

Discuter de Lucifer sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :