Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Le Cycle de Ller > Lisane, la magicienne sans nom


Lisane, la magicienne sans nom

Titre VO: Nameless Magery

Tome 1 du cycle : Le Cycle de Ller
ISBN : 978-229031201-8
Catégorie : Aucune
Auteur : Delia Turner

Les mages ont été exterminés les survivants réduits en esclavage et les forces de Ller, l’énergie première, anéanties. La planète a été ravagée par les Envahisseurs. Contrainte d’abandonner les siens, Lisane, future impératrice et grande prêtresse - Mennenkalt, trouve refuge dans un monde archaïque et fascinant où Ller se dit “magie”, une puissance dangereuse et menaçante que seuls les hommes ont le droit de manipuler.
Sur cette terre d’exil dont la destinée est aux mains de l’énigmatique Kaihan, elle détient un pouvoir que n’apprécient guère les membres du grand ‘conseil. Lisane va pourtant suivre l’enseignement réservé aux apprentis mages…

Critique

Par Gillossen, le 30/01/2003

Un petit roman dans tous les sens du terme, - à peine plus de deux cents pages - sans prétention, qui se lit d’une traite et sans qu’il nous en reste des impressions indélébiles. Mais l’héroïne comme les personnages qui l’entourent ont tous quelque chose d’attachant qui retient notre attention, et je dois dire que ladite Lisane est plus que sympathique. Peut-être sont-ce toutes les péripéties qu’elle doit affronter et face auxquelles elle ne renonce jamais. On pourrait lui trouver de vagues liens de parentés avec Rhapsody, l’héroïne d’Elizabeth Haydon, mais ce serait néanmoins lui accorder trop de crédit.
Il s’agit là d’un roman aux frontières de la Fantasy et de la Science-Fiction, autre trait assez surprenant et par la même assez rafraîchissant, après celui toujours (et malheureusement…) intriguant nous plaçant dans la peau d’une jeune femme et non pas de l’éternel sauveur du monde… Toutefois, là encore, peu de rapport avec un autre cycle très connu, Majipoor cette fois.
Ainsi que le présente son éditeur, il y a une certaine impression de “narration sitcom” par moments, mais là où l’on pourrait se sentir rebuté, nous sommes au contraire entraîné par le rythme bondissant. Et le fait d’avoir affaire pour une fois à un roman qui ne prétend pas révolutionner le genre et chercher à la surenchère à tout prix à quelque chose de reposant… Bien loin des épreuves affrontées par Lisane en somme !

7.0/10

Discuter de Lisane, la magicienne sans nom sur le forum.



Auteur


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :