Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Magie ex libris > Lecteurs nés


Lecteurs nés

Titre VO: Codex Born

Tome 2 du cycle : Magie ex libris
ISBN : 978-284172805-3
Catégorie : Aucune
Auteur : Jim C. Hines (Proposer une Biographie)

Isaac Vainio est un bibliomancien. Membre de Die Zwelf Portenære, les Douze Gardiens des Portes, une organisation secrète fondée par Johannes Gutenberg, il dispose d’une magie très particulière : il peut puiser à volonté dans les livres et en tirer n’importe quel objet du récit, ce qui n’est pas sans intérêt quand les Gardiens l’envoient sur le terrain combattre les menaces magiques guettant la Terre. Or Isaac est un vrai fan de science-fiction et de fantasy…
Désormais Isaac n’est plus relégué comme catalogueur et a accompli son rêve : il est devenu chercheur au service des Gardiens pour lesquels il explore les secrets de la magie, en partenariat (étroit) avec la dryade Lena Greenwood.
En principe, les Gardiens maintiennent le statu quo entre les humains et les différentes créatures d’essence magique qui vivent dans les coulisses de la société. Mais Isaac n’est pas fait pour appliquer strictement les consignes ; il accepte de venir en aide à une meute de loups-garous rendus très inquiets par le meurtre d’un wendigo dans les bois environnants.
Dès qu’Isaac et Lena s’intéressent à l’affaire, l’arbre qui abrite l’essence de la dryade est attaqué par une myriade d’insectes extrêmement résistants et dotés d’une forme d’intelligence collective…

Critique

Par K, le 14/06/2017

Deuxième volet de la série Magie ex libris de Jim C. Hines, Lecteurs nés est un récit de 362 pages paru en avril 2017 chez l’Atalante. 
Le premier volume, sorti un an plus tôt, sympathique prologue reposant sur une idée alléchante, avait bénéficié de critiques pour le moins contrastées. L’intrigue de cet ouvrage se déroule à peine quelques mois après les événements survenus dans le Bibliomancien. Le lecteur est donc en terrain familier, retrouvant bibliothécaire, araignée enflammée et autres vampires et dryades là où il les avait laissés. 
Le point fort de cette série reste toujours l’idée de départ, véritable fantasme pour tout lecteur des littératures de l’imaginaire. A noter à ce sujet la présence d’une bibliographie en fin de volume listant tous les ouvrages ayant servi d’une façon ou d’une autre à notre bibliomancien favori. Cette idée continue d’être exploitée et approfondie avec des questions telles que les livres électroniques, l’efficacité des relectures ou celle de la poésie. L’auteur s’est manifestement amusé à creuser la question et lance ainsi quelques pistes intéressantes et l’on se prend à se demander à quel ouvrage et à quel passage on aurait recours dans telle ou telle situation. 
Les références littéraires sont bien évidemment nombreuses mais Hines parvient toutefois à éviter un effet indésirable de catalogue. La question des origines, assez troubles voire particulièrement saumâtres, de la bibliomancie est une nouvelle fois abordée, suite logique des événements du premier volume. La figure de Gutemberg mériterait à ce sujet certainement plus de développement dans les prochains ouvrages et la question de ses relations futures avec Isaac est susceptible d’aiguiser l’intérêt du lecteur. Concernant les personnages principaux, ils sont égaux à eux-mêmes bien que le bibliothécaire apparaisse plus actif que dans le premier tome. Mais le livre est  davantage centré sur le déroulement de l’intrigue que sur le développement de ses protagonistes.
L’intrigue elle-même ouvre, comme indiqué, quelques pistes intéressantes et se lit aisément sans pour autant marquer durablement les esprits. Le rythme y est plus entraînant que dans le premier tome et Lecteurs Nés fournit ainsi une lecture qui sans être inoubliable par sa forme s’avère au moins distrayante et enlevée.

7.0/10

Discuter de Lecteurs nés sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :