Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > La Sorcière de midi


La Sorcière de midi

ISBN : 978-270022923-3
Catégorie : Jeunesse
Auteur : Michel Honaker

Dans la forêt proche de chez nous la sorcière a son repaire. On l’a vue rôder du côté du pont et Lydie, Nelly et Williams ont disparu…
Mais j’ai oublié de me présenter. Je m’appelle Ed. J’aime les smash-gums et aussi Nan, la plus jolie fille de la classe. Je suis gros et pas très courageux.
Heureusement il y a mon copain Harold, celui qui parle aux arbres. Dimanche, il m’a montré une étrange épée. Il a dit que c’était pour tuer la sorcière.

Critique

Par Almaarea, le 23/09/2006

La Sorcière de midi fait partie de mes meilleurs souvenirs de lecture jeunesse à côté d’ouvrages d’auteurs aussi connus que Roald Dahl ou Pierre Gripari. C’est dire la qualité de ce livre à priori destiné aux plus jeunes mais qu’il est bon de mettre entre toutes les mains !
Ecrit en 1991, à une époque où la fantasy en France était un genre totalement oublié, La Sorcière de midi loin des stéréotypes du genre qui fleurissent en ce moment se révèle un roman à la noirceur étrange. On serait bien en peine de trouver quelque chose de mièvre à ce court roman et il faut se méfier du ton volontairement enfantin avec lequel il est raconté. Le récit à la première personne, celui de Ed, petit garçon « gros et pas très courageux » comme il aime à se décrire, nous emporte sans que l’on y prenne garde . Et c’est parce que les terribles évènements qui vont frapper ce village de montagne isolé par la neige sont racontés avec la manière simple d’un enfant de dix ans qu’ils acquièrent autant de force. On est happé par ce récit qui réveille en nous ces peurs enfantines et secrètes où se mêlent yeux dans la neige et sorcière hideuse. Le monde des adultes apparaît bien lointain et impuissant face au retour de ses choses oubliées…
On l’a compris, si ce roman est un petit bijou du genre il est en revanche à réserver aux plus de 12 ans tant les évènements décrits sont loin de ces histoires emplies de jeunes héros promis à un destin héroïque et qui possède intuitivement les techniques de combat à l’épée ou les secrets d’un pouvoir invincible. Ici la magie prend la forme de souvenirs de sylphes et de forêts dont se dégage une saveur triste.
A ma première lecture du livre, à l’âge du narrateur, j’avais été profondément marquée par ce récit noir et mélancolique, dix ans plus tard, à la relecture, la magie fonctionne toujours…
Un beau, très beau roman pour enfants.

8.5/10

Discuter de La Sorcière de midi sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :