Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > La Quête de Nifft le mince


La Quête de Nifft le mince

Titre VO: Nifft the lean

ISBN : 978-275780142-0
Catégorie : Aucune
Auteur/Autrice : Michael Shea

“Au diable tout ça ! Allons-y au hasard !” Nifft le voleur et son comparse Barnar n’ont pas froid aux yeux.
Au fil de leurs hallucinantes pérégrinations, ils traverseront des marais putrides, rencontreront des géants, traverseront les Enfers et manqueront mourir d’innombrables façons. Drôles et grotesques, absolument tragiques et furieusement surréelles, les aventures de Nifft-le-Mince ne ressemblent à rien de connu.

Critique

Par Gillossen, le 18/03/2007

Quand comme Michael Shea, on s’est frotté à Cugel en personne, il n’y a pas grand chose qui soit en mesure de vous inquiéter ! Couronné d’un World Fantasy Award en 1983 - le livre est déjà paru en VF chez Opta l’année suivante - son Nifft n’est pourtant que rarement au centre de la scène, “éclipsé” par les lieux visités et les créatures rencontrées !
Dans son duo avec Barnar, les deux compères traversent bien des épreuves, des contrées merveilleuses ou terrifiantes, le tout mis en images avec la même aisance. Et peu importe les points de vue adoptés, ceux-ci ne manquant pas ! Il faut dire que le monde créé, aussi foisonnant que macabre, se révèle puissamment évocateur, de quoi hanter ou passionner le lecteur, selon les épreuves traversées.
L’amitié qui lie notre duo demeure également une donnée importante, à ne surtout pas négliger au profit d’aventures renversantes. De fait, les références à Leiber à propos des héros du roman et à Vance pour ce qui est du style et du cadre de celui-ci, ne sont pas usurpées. Shea parvient à maintenir au fil de ses différentes parties un joli équilibre, qui devient de fait son propre style, et le tout sans afficher un sérieux démesuré ou bien à l’inverse une parodie du genre.
Oui, il s’agit de ce que l’on nomme souvent Sword & Sorcery. Mais rarement ce genre aura connu une telle méticulosité, une application qui dépasse de loin celle d’une copie propre sur elle, pour atteindre un autre niveau. Dépassez les premières pages, et comme ces héros qui profitent de la vie autant qu’ils le peuvent car rien ne les attend ensuite, profitez donc de cette étonnante lecture !
Une petite pétite qui ferait presque comprendre, si ce n’est accepter, pourquoi cet auteur semble si peu prolifique !

8.0/10

Discuter de La Quête de Nifft le mince sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :